Boxe : Mayweather-McGregor, le « combat du siècle »… et de tous les excès

Par Jeune Afrique

Floyd Mayweather et son adversaire Conor McGregor s'opposeront le 26 août 2017 à Las Vegas, aux États-Unis. © John Locher/AP/SIPA

Décidément, un « combat du siècle » en chasse vite un autre dans le monde de la boxe. Deux ans après le décevant Pacquiao vs. Mayweather, des millions de téléspectateurs auront les yeux rivés samedi soir sur le choc entre l’invaincu Floyd Mayweather et l’Irlandais Conor McGregor, véritable star des arts martiaux mixtes (MMA). Quelques chiffres pour comprendre ce duel aux allures de gigantesque machine à cash.

13 secondes. Le temps nécessaire à Conor McGregor en 2015 pour mettre au tapis le Brésilien José Aldo, avec un fulgurant crochet du gauche. Difficile, par contre, de dire s’il viendra à bout aussi rapidement de son adversaire samedi : l’Irlandais n’a jamais disputé un seul match de boxe anglaise de sa vie.

49 combats. Depuis le début de sa carrière professionnelle, Mayweather n’a perdu aucun de ses combats (49 victoires, dont 26 par KO). S’il remporte son dernier duel samedi, pour lequel il part d’ailleurs largement favori, « Pretty Boy » (car son visage est rarement amoché par ses adversaires) rejoindra la liste des rares boxeurs invaincus dans l’histoire de la discipline, dont le légendaire Rocky Marciano.

3 360 diamants. La ceinture « Money Belt », qui sera remise samedi au vainqueur du combat par le président du World Boxing Council, est sertie de 3 360 diamants, 600 saphirs et 300 émeraudes. Près de 1,5 kg d’or aura été nécessaire à sa fabrication.

99, 99 dollars. C’est le prix dont devront s’acquitter les Américains pour suivre l’événement en haute définition sur leur téléviseur. Détentrice des droits de diffusion, la chaîne Showtime Sports a en effet opté pour le système de « pay-per-view » (diffusion payante à la demande). Au total, les organisateurs espèrent au minimum cinq millions de paiements aux États-Unis, soit environ 500 millions de dollars de recettes.

10 millions de dollars. La somme payée par la brasserie mexicaine Corona pour sponsoriser le combat. En échange, un logo de la marque sera présent sur le ring.

1 milliard de dollars. Avec le pay-per-view, les droits de télévision à l’étranger, la billetterie et les sponsors, le « combat du siècle » pourrait générer environ un milliard de dollars de revenus. Ce qui en ferait le combat le plus lucratif de l’histoire, bien loin devant celui entre Mayweather et Pacquiao (seulement 650 millions de dollars de recettes).

800 millions de dollars. Mayweather n’est pas surnommé « Money » pour rien. Au cours de sa carrière, l’Américain a amassé près de 800 millions de dollars. Une fortune qui devrait s’étoffer de 250 millions de dollars s’il remporte le combat de samedi, grâce au prize-money et aux recettes de la télévision.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici