Fermer

Guinée : Alpha Condé débarque cinq ministres en l’espace de vingt-quatre heures

Alpha Condé, président de la Guinée et de l'Union Africaine au G20 le 8 juillet 2017. © Michael Sohn/AP/SIPA

En l'espace de vingt-quatre heures, cinq ministres du gouvernement de Mamady Youla ont appris leur débarquement... par la télévision.

C’est un rituel en Guinée. Dès 20h30, tout le monde allume le poste pour regarder le journal télévisé. Pas tant pour prendre des nouvelles du pays et du reste du monde que pour entendre les décrets présidentiels qui font et défont les gouvernements, toujours annoncés avec une touche de suspense, et parfois sans la moindre élégance. Ces mardi et mercredi 22 et 23 août, cinq ministres en ont fait les frais.

Ce sont d’abord Makalé Camara, ministre des Affaires étrangères et des Guinéens de l’étranger, et André Loua, aux Pêches, à l’Aquaculture et à l’Économie maritime, qui ont respectivement été remplacés par Mamady Touré, ambassadeur de la Guinée auprès des Nations unies, et Frédéric Loua, directeur général de la Caisse nationale de prévoyance sociale.

Makalé Camara tombée de haut

D’après le journal en ligne Guinéematin.com, la désormais ex-chef de la diplomatie Makalé Camara a appris son éviction du gouvernement dans l’avion la convoyant à Maputo, au Mozambique, où elle devait assister à la Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique.

Vingt-quatre heures plus tard, le même présentateur lit un nouveau décret du président Alpha Condé. Sont nommés Ibrahima Kourouma, proche du chef de l’État, Diaby Mariama Sylla, secrétaire générale du ministère de l’Action sociale, de la Promotion féminine et de l’Enfance, et Sanoussy Bantama Sow, conseiller du président et figure du Rassemblement du peuple de Guinée (RPG), le parti au pouvoir.

Les internautes disent au revoir à Siaka Barry

Ils remplacent, dans l’ordre, Louceny Camara, ministre de la Ville et de l’aménagement du territoire, Sanaba Kaba du ministère de l’Action sociale, et Siaka Barry, le très populaire ministre de la Culture, des Sports et du Patrimoine historique.

Ces deux derniers, là aussi, ont appris la nouvelle par les médias. Sur sa page Facebook, Siaka Barry précise qu’il apprend son limogeage alors qu’il passe ses congés hors du pays, rend hommage au président et félicite son successeur. Appartenant au club très restreint des membres du gouvernement apprécié des Guinéens, son message a été partagé 760 fois sur le réseau social, et « aimé » par 2 300 de ses supporters, qui n’ont pas hésité à laisser plus de 2 200 commentaires de remerciements à l’ex-ministre.