RDC : au moins 140 morts dans un glissement de terrain dans l’Ituri, selon un nouveau bilan

Par Jeune Afrique avec AFP

Le glissement de terrain s'est produit le 16 août 2017 aux abords du lac Albert, dans la province de l'Ituri, en RDC. © Google Maps

Le glissement de terrain ayant eu lieu mercredi 16 août en RDC dans la province de l'Ituri a fait au moins 140 morts, selon un nouveau bilan annoncé lundi par le vice-gouverneur de la province.

« Nous estimons à au moins une centaine [le nombre] de corps ensevelis sous les décombres de ces grosses pierres qui sont tombées sur les 48 maisons détruites », a déclaré Pacifique Keta, le vice-gouverneur de l’Ituri, lundi 21 août, portant le bilan à au moins 140 victimes.

Vingt-huit corps avaient en effet déjà été enterrés mercredi 16 août et douze devaient l’être par la suite, avait-il indiqué peu après le glissement de terrain qui a englouti un village de pêcheurs sur une rive du lac Albert, à la frontière avec l’Ouganda.

La désinfection privilégiée

Pacifique Keta a en outre indiqué avoir « décidé de suspendre les recherches pour privilégier la désinfection du milieu », craignant « la propagation des maladies sur plusieurs autres villages de pêcheurs installés le long de la rive du lac Albert ».

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici