Fermer

Une camionnette fonce dans la foule à Barcelone, faisant au moins 1 mort et 32 blessés

Par Jeune Afrique avec AFP

Près des Ramblas, à Barcelone, jeudi 17 août 2017. © Oriol Duran/AP/SIPA

Une camionnette a foncé jeudi dans la foule sur l'avenue la plus touristique de Barcelone, faisant au moins 1 mort et une trentaine de blessés, dont 10 graves, dans un attentat que la police a qualifié de terroriste.

« Collision massive sur les Ramblas de Barcelone menée par une personne à bord d’une camionnette, plusieurs blessés », a indiqué ce jeudi 17 août vers 17h30 heure locale le service de communication des Mossos d’Esquadra, la police catalane, avant de confirmer peu de temps après sur Twitter que cette collision constituait une « attaque terroriste ».

Selon un mode opératoire semblable à celui de l’attentat de Nice, en juillet 2016, ou à celui de Londres, en juin 2017, un camion blanc a foncé dans la foule dans une des avenues centrales de la ville de Barcelone, les Ramblas, très fréquentée par les touristes. Pour l’heure, le bilan humain s’élève selon la police à un mort et 32 blessés. Mais en raison de la gravité des blessures de certains, les autorités locales disent s’attendre à ce que le bilan humain augmente.

La police n’a pas encore donné de détail sur le chauffeur de la camionnette, qu’elle recherche à l’heure actuelle. Elle a recommandé à chacun d’utiliser les réseaux sociaux afin de ne pas encombrer les lignes téléphoniques. Facebook a activé le Safety check, afin que les personnes sur place puissent faire savoir qu’elles vont bien. Un numéro de téléphone est toutefois mis à la disposition du public.

La zone de l’attaque a été bouclée par un cordon de sécurité. Plusieurs ambulances et une vingtaine de véhicules de police se trouvaient sur place peu après les faits, a constaté le correspondant de l’AFP. Des blessés ont été emmenés sur des civières vers un grand magasin de la chaine Corte Ingles, apparemment pour recevoir les premiers secours, a-t-il ajouté.

Les Ramblas évacuées

Des policiers demandent aux commerçants à proximité de la collision de laisser entrer les passants et de baisser les rideaux derrière eux. Les Ramblas ainsi que les rues à proximité sont bloquées jusqu’à nouvel ordre, et les autorités locales recommandent aux habitants ainsi qu’aux touristes de rester chez eux et de ne sortir qu’en cas de nécessité.

Les stations de métro et de chemin de fer ont été fermées, ont annoncé sur Twitter les services des urgences de la ville.

Le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy a fait savoir qu’il était en contact avec tous les services. « La priorité : soigner les blessés des Las Ramblas et faciliter le travail des forces de sécurité ».