Congo-Brazzaville : le Premier ministre Clément Mouamba a démissionné

Par Jeune Afrique

Le nouveau Premier ministre, à Brazzaville, le 30 avril. © DR

D’après un communiqué de la présidence congolaise, le Premier ministre, Clément Mouamba, a présenté mercredi sa démission, aussitôt acceptée par le président Denis Sassou Nguesso.

« Par suite, le président de la République a, par décret n°2017-365 du 17 août 2017, mis fin aux fonctions du Premier ministre et des autres membres du gouvernement », déclare dans un communiqué Firmin Ayessa, directeur du cabinet du président de la République.

« Un gouvernement résolument porté vers l’action »

Cette démission était attendue. Lors de son discours du 14 août, prononcé la veille du 57e anniversaire de l’indépendance de son pays, le chef de l’État congolais, Denis Sassou Nguesso, avait annoncé la formation imminente d’un nouveau gouvernement, dans la foulée des législatives du 4 août, remportées sans surprise par la formation présidentielle. « Je vais devoir m’appuyer sur un gouvernement efficace et résolument porté sur l’action », avait-il alors déclaré.

Le nouveau gouvernement aura la lourde tâche d’affronter la crise économique que traverse le pays. Dans son allocution du 14 août, Denis Sassou Nguesso a d’ailleurs annoncé la signature imminente d’un programme d’ajustement avec le Fonds monétaire international (FMI).

Le prochain Premier ministre sera nommé prochainement. Clément Mouamba lui-même est cité dans les noms qui circulent.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici