Mali : une attaque contre l’ONU à Tombouctou fait 6 morts

Par Jeune Afrique avec AFP

Des Casques bleus de la Minusma, le 19 septembre 2016 à Tombouctou, au Mali © Sébastien Rieussec/AFP

Six agents de sécurité travaillant pour la mission de l'ONU au Mali (Minusma) à Tombouctou (nord-ouest) ont été tués lundi dans une attaque et des Casques bleus ont été blessés, tandis que 6 assaillants étaient "neutralisés", selon une source au sein de la Minusma.

« Six terroristes venus du nord et du sud de la mission de l’ONU à Tombouctou, ont tué six agents de sécurité travaillant pour la Minusma à Tombouctou. Des Casques bleus ont été également blessés lors de l’attaque, mais les six terroristes ont été neutralisés », a déclaré à l’AFP, une source au sein de la Minusma à Tombouctou.

Selon la même source, parmi les Casques bleus blessés figurent des Burkinabè.

D’après un responsable du gouvernorat de Tombouctou, les « terroristes » étaient armés de grenades et de Kalachnikov.

« Dès qu’ils sont arrivés devant l’entrée principale de la Minusma à Tombouctou, ils ont ouvert le feu sur les agents de sécurité d’une société de gardiennage qui travaille pour la Minusma. Six agents de sécurité ont été tués sur le coup. Mais les six terroristes ont été aussi tués », a déclaré de son côté à l’AFP une source sécuritaire malienne.

Par ailleurs, selon la source sécuritaire malienne, les forces armées maliennes ainsi que des hélicoptères français de l’opération Barkhane ont pris part à « la riposte ».

L’armée malienne patrouillait dans Tombouctou dans la nuit de lundi à mardi.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici