Le Maroc se déclare candidat pour accueillir la Coupe du monde 2026

Par Jeune Afrique avec AFP

Le siège de la Fifa, à Zurich, en Suisse. © Ennio Leanza/AP/SIPA

La Fédération royale marocaine de football (FRMF) a déposé vendredi 11 août sa candidature auprès de la Fifa pour organiser la Coupe du monde 2026.

Pour accueillir cette nouvelle édition du Mondial, le Maroc devra l’emporter face aux États-Unis, au Canada et au Mexique, qui ont déposé en avril leur candidature conjointe. Le royaume chérifien est ainsi en lice pour devenir le deuxième pays africain à accueillir l’épreuve phare de la Fifa, après l’Afrique du Sud en 2010.

Quatre tentatives avortées

La candidature de la FRMF a reçu le soutien du président de la Confédération africaine de football (CAF), le Malgache Ahmad Ahmad, qui s’est dit « convaincu » par les capacités du Maroc à accueillir le Mondial 2026, le premier à se disputer à 48 équipes, contre 32 aujourd’hui.

C’est la cinquième fois que le Maroc candidate pour accueillir la compétition, après ses tentatives avortées en 1994, 1998, 2006 et 2010.