Fermer

Côte d’Ivoire : des partisans de Guillaume Soro annoncent la création de l’Amicale des Forces Nouvelles

Par Jeune Afrique avec AFP

Guillaume Soro, le président de l'Assemblée nationale ivoirienne, au palais présidentiel à Abidjan, en mars 2012. © Emanuel Ekra/AP/SIPA

Des partisans de Guillaume Soro, actuel président de l’Assemblée ivoirienne, ont annoncé jeudi la naissance d'un nouveau mouvement politique, l'Amicale des Forces Nouvelles (AFN), à l'occasion d'une conférence de presse.

Son nom fait écho à celui de l’ancienne rébellion menée par Guillaume Soro − les Forces nouvelles − lors de la décennie de crise qui a déchiré la Côte d’Ivoire entre 2002 et 2011. Ancien Premier ministre (2007-2012), Guillaume Soro ne dispose pas de parti politique. Il est membre du Rassemblement des Républicains (RDR), le parti du président Alassane Ouattara.

« La naissance de l’AFN n’est pas liée à 2020 »

Ce nouveau mouvement ne sera pas un parti politique, a assuré son secrétaire général Félicien Sekongo, lors d’une conférence de presse à Abidjan. « La naissance de l’AFN n’est pas liée à 2020 », année de la prochaine élection présidentielle, a-t-il assuré par la même occasion. 

D’après l’ancien porte-parole politique des Forces nouvelles entre 2009 et 2010, il s’agit de donner « un nouvel élan » au pays, évoquant notamment le « processus de réconciliation » pour la Côte d’Ivoire, alors que cette dernière ne s’est pas vraiment remis de la longue crise politico-militaire qui l’a secouée.

Toutefois, interrogé sur l’éventualité d’une candidature de Guillaume Soro à la présidentielle, Félicien Sekongo a répondu que ce dernier « répondrait présent si le peuple l’appelle ».

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro