Golfe de Guinée : deux officiers marocains kidnappés par des pirates

Un navire miliaire américain arrive dans le port de Dakar pour participer à des exercices dans le golfe de Guinée, le 5 novembre 2007. © REBECCA BLACKWELL/AP/SIPA

Pour la première fois, des Marocains ont été kidnappés par les pirates sévissant au large du Golfe de Guinée. Une prise d’otages qui rappelle toutefois un triste précédent : l’enlèvement de deux employés de l’ambassade marocaine en Irak en 2005.

On pensait le Maroc à l’abri des actes de piraterie en recrudescence dans le Golfe de Guinée. Et pourtant… L’attaque du cargo OYA1 par des pirates, non loin de l’île nigériane de Bonny (au large du Golfe de Guinée), a conduit au kidnapping de cinq marins dont deux officiers de nationalité marocaine. Selon le site spécialisé maritimebulltetin.net, l’attaque a eu lieu dans la nuit du 29 au 30 juillet contre ce bateau qui bat pavillon panaméen et exploité par la société Ocean Express, basée à Pointe Noire au Congo.

De son côté, le site d’information marocain Alyaoum24 a révélé l’identité des deux officiers kidnappés. Il s’agirait du capitaine en second Ahmed Jenani (50 ans) originaire de Casablanca, et de l’officier ingénieur Abdelkader Benhala (53 ans) natif de la ville d’Oujda. Les deux sont des lauréats de l’Institut supérieur des études maritimes (Isem) et ont longtemps travaillé au Maroc avant de s’installer il y a quelques années en Afrique de l’Ouest.

Le gouvernement suit de près la situation qui concerne la sécurité de nos concitoyens suite à cet acte de piraterie

« Le gouvernement suit de près la situation qui concerne la sécurité de nos concitoyens suite à cet acte de piraterie », a annoncé Mustapha El Khalfi, porte-parole du gouvernement, confirmant ainsi cette information que le Ministère des Affaires étrangères n’a pas médiatisée. C’est que la diplomatie marocaine a encore en mémoire l’échec de la libération des otages marocains kidnappés par l’organisation Al Qaïda en Irak. Abdelkrim Mouhafidi et Abderrahim Bouâlam, deux employés de l’ambassade marocaine à Bagdad, avaient été enlevés en 2005 par l’organisation terroriste. Et les Marocains n’ont jamais été fixés sur le sort de leurs deux compatriotes…