Fermer

Football : qui est Ismaïla Sarr, la recrue à 17 millions d’euros du Stade rennais ?

Ismaïla Sarr lors d'un match à Metz. © Capture d'écran/YouTube

Arrivé en France il y a un an, le jeune (19 ans) milieu de terrain sénégalais Ismaïla Sarr a été transféré de Metz à Rennes pour 17 millions d'euros mercredi 26 juillet. Une somme conséquente pour ce jeune international que la Ligue 1 a découvert la saison dernière.

Le FC Barcelone ainsi que quelques clubs allemands et anglais avaient pris leurs renseignements sur ce jeune joueur encore totalement inconnu en Europe il y a un an. Ismaïla Sarr, qui a pour agents Pierre Frelot et Thierno Seydi, qui sont également ceux de Didier Drogba, n’a pourtant pas envisagé de rejoindre le grand club catalan, comme il l’a déclaré juste après l’officialisation de son transfert à Rennes, estimant qu’il était encore beaucoup trop tôt.

« Il a eu raison. Il a découvert la Ligue 1 il y a un an. C’est encore un tout jeune joueur ; le choix d’aller à Rennes est intéressant, car il va pouvoir progresser dans un environnement stable et tranquille, avec un entraîneur, Christian Gourcuff, qui devrait beaucoup lui apprendre », résume Olivier Perrin, l’entraîneur de Génération Foot, le club partenaire de Metz où Sarr a été formé avant de débarquer en Moselle en juin 2016.

Deuxième plus gros transfert de l’histoire de Rennes

Le Stade rennais, propriété du milliardaire François Pinault, s’est donc offert ce milieu de terrain offensif pour 17 millions d’euros, soit le deuxième plus gros transfert de l’histoire du club. Christian Gourcuff, séduit par sa puissance, sa vitesse et son intéressant bagage technique, avait fait de Sarr une des priorités du mercato. « Je pense qu’il devrait très bien s’adapter au style de jeu qu’aime Gourcuff, en 4-4-2 (ou 4-4-1-1) », estime Lamine Diatta, l’ancien capitaine des Lions de la Teranga, dont il est désormais le team manager. « Gourcuff va le faire progresser tactiquement. Et comme Sarr est un vrai bosseur, il va franchir un cap sur cet aspect. »

Né à Saint-Louis en février 1998, le néo-rennais est arrivé à l’âge de 11 ans à Génération Foot. « On me l’a présenté comme un avant-centre. Personnellement, j’ai rapidement estimé qu’il exploitait mieux ses qualités sur les côtés, et notamment le couloir droit. Il va très vite et il a la capacité à prendre les espaces. Sans être immense (1,80 m) ni volumineux, il a un très gros potentiel physique. Ismaïla a encore une belle marge de progression. Car même s’il a marqué cinq buts la saison dernière (en 33 matchs, ndlr), il peut s’améliorer dans le dernier geste, que ce soit devant le but ou dans la dernière passe », résume Perrin.

International sénégalais à 18 ans

Devenu international en septembre 2016 face à la Namibie (2-0, en qualifications pour la CAN), un an après avoir disputé la CAN des moins de 23 ans alors qu’il n’en avait que 17, Ismaïla Sarr est régulièrement appelé en sélection, avec laquelle il a disputé la dernière CAN au Gabon. « Aliou Cissé, le sélectionneur, a vite décelé tout le talent du joueur. Le coach sait très bien le gérer, il le protège. Sarr a fait une très bonne saison, avec le club comme avec le Sénégal. Il progresse vite et je ne suis pas très surpris de sa trajectoire », complète Diatta.

Sarr, qui a rejoint l’effectif rennais en stage à Carnac, devrait faire ses débuts avec sa nouvelle équipe lors du match amical à Lille le samedi 29 juillet.

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro