Boko Haram proclame un « califat islamique » dans une ville du Nigeria

Par AFP

Capture d'écran d'une vidéo diffusée par Boko Haram le 24 août 2014. © AFP

Le chef du groupe islamique armé Boko Haram, Abubakar Shekau, a déclaré un "califat islamique" à Gwoza, une ville du nord-est du Nigeria, dans une vidéo obtenue dimanche par l'AFP.

"Merci à Allah qui a donné à nos frères la victoire à Gwoza", qui désormais fait "partie du califat islamique", déclare Shekau dans une vidéo de 52 minutes. "Nous n’allons pas quitter la ville. Nous sommes venus pour rester", affirme Shekau, qualifié de "terroriste à l’échelle mondiale" par les Etats-Unis qui ont mis à prix sa tête pour 7 millions de dollars.

Selon l’agence humanitaire des Nations unies (Ocha), Boko Haram s’est emparé en août de Gwoza, dans l’Etat de Borno. Depuis avril, Boko Haram s’est emparé de nombreuses localités et contrôle des zones entières du nord-est du pays d’où l’armée a disparu, selon les témoignages d’habitants, de responsables de la sécurité et d’experts.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici