Maroc : le roi Salmane d’Arabie saoudite à Tanger pour des vacances privées

Le roi Salmane d'Arabie saoudite. © Mohamed Abd El Moatey/AP/SIPA

Pour la troisième année consécutive, le roi saoudien prend ses quartiers dans la perle du Nord, où il a l'habitude d'allier loisirs et diplomatie.

Le roi Salmane d’Arabie saoudite est arrivé à Tanger, lundi 24 juillet dans la soirée, en provenance de Jeddah, confirme à Jeune Afrique le président de la région, Ilyas El Omari. Ce dernier était à l’aéroport Ibn Battouta pour accueillir le souverain saoudien, aux côtés du chef du gouvernement, Saadeddine El Othmani et du wali de la région, Mohamed El Yaakoubi. « Même s’il est en visite privée, le roi Salmane a l’habitude d’être reçu par les hauts officiels du Maroc », précise Ilyas El Omari.

Le roi saoudien possède à Tanger un immense palais sur la plage de Jbilate. Il avait déjà l’habitude d’y débarquer avec sa nombreuse et prodigue suite lorsqu’il était prince héritier. Mais il en a fait son point de chute annuel depuis sa mésaventure sur la Côte d’Azur en août 2015, après qu’il a demandé à privatiser une plage et que les riverains s’y sont opposés.

Depuis trois ans, la résidence saoudienne est devenue un lieu de rencontres stratégiques entre chefs d’État. En 2016, entre farniente et diplomatie, le roi saoudien y a reçu le roi Mohammed VI, venu lui rendre une visite de courtoisie, le roi Abadallah de Jordanie, et l’émir du Qatar cheikh Tamim bin Hamad Al Thani. Un an avant, il s’était entretenu dans le même lieu avec le prince héritier des Émirats arabes unis, Mohamed Ibn Zayed et avec l’émir du Dubai, Mohammed ben Rachid Al Maktoum.

Pendant un mois, durée moyenne des vacances du souverain saoudien, l’agenda du Proche-orient est discuté à Tanger, qui se pare de ses plus beaux atours pour recevoir son illustre hôte et les centaines de personnes qui l’accompagnent. Une aubaine pour les hôtels et les résidences de bord de mer qui affichent complet. L’année dernière, c’était l’effervescence des grands jours car le roi saoudien y a marié un de ses fils lors d’une cérémonie rappelant les contes des Mille et une nuits.

Maçons, peintres et différents corps de métiers sont à pied d’oeuvre afin de remettre l’immense résidence au goût du jour

Quelques semaines avant son arrivée, l’intérieur et les abords du palais saoudien connaissent toujours des travaux de réhabilitation. « Maçons, peintres et différents corps de métiers sont à pied d’oeuvre afin de remettre l’immense résidence au goût du jour », indiquent nos sources sur place. Les vacances tangéroises du roi Salmane interviennent après la révolution de Palais qu’il a initiée, en juin dernier, en nommant son fils, Mohammed Ben Salmane, comme prince héritier. En son absence, c’est désormais ce dernier qui dirigera le pays.

Une destination prisée des VIP

La perle du Nord − qui s’étire sur deux mers − est de plus en plus prisée par la jet-set mondiale. Le président gabonais, Ali Bongo Odimba, y séjournerait également ces jours-ci, rapportent nos sources. Les Tangérois l’ont vu se promener avec sa garde rapproché dans les vieilles rues de la Médina.