Côte d’Ivoire : Hamed Bakayoko nommé ministre de la Défense

Le président ivoirien Alassane Ouattara (droite) et Hamed Bakayoko, à Abidjan, le 9 mai 2014. © Bruno Lévy / JA

Alassane Ouattara a procédé ce mercredi 19 juillet à un réaménagement de son gouvernement, avec de grands changements. Hamed Bakayoko a été nommé ministre d’État de la Défense, après avoir été ministre de l’Intérieur. Abdourahmane Cissé perd pour sa part le ministère du Budget pour devenir Conseiller spécial de la présidence.

Avant l’annonce, le chef de l’État avait discuté avec son vice-président, Daniel Kablan Duncan, sur les réajustements à faire. Le président ivoirien s’est ensuite livré à un véritable jeu de chaises musicales. Hamed Bakayoko, ancien ministre de l’Intérieur, a été nommé ministre de la Défense, avec le titre de ministre d’État, à la place d’Alain-Richard Donwahi qui, lui, est envoyé aux Eaux et Forêts. Alain-Richard Donwahi éprouvait des difficultés avec la hiérarchie militaire, et les récentes mutineries de mai dernier ont fini par le fragiliser. Ancien journaliste et homme d’affaires devenu en une décennie un acteur politique incontournable, Hamed Bakayoko est considéré comme l’un des plus proches du chef de l’État Alassane Ouattara.

Abdourahmane Cissé limogé du Budget

Le préfet de la ville d’Abidjan, Sidiki Diakité, est pour sa part nommé ministre de l’Intérieur et de la Sécurité. Ce dernier avait eu à gérer récemment les manifestations publiques de la branche du Front populaire ivoirien (FPI) dirigée par Pascal Affi N’Guessan.

Selon le communiqué rendu public par Patrick Achi, le secrétaire général de la Présidence, la première victime de chamboulement – ce qui n’a pas surpris les observateurs de la vie politique ivoirienne – est Abdourahmane Cissé, qui a été limogé du ministère du Budget et du Portefeuille de l’État.

Le jeune réformiste voit son poste être désormais rattaché directement au Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, qui aura à ses côtés un secrétaire d’État chargé du Budget et du Portefeuille de l’État : Moussa Sanogo, un cadre de la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO).

Je partage la même vision que le chef de l’État et le Premier ministre. Et je suis prêt à servir partout, avait prévenu Cissé

Au cours de la matinée, ce mercredi, le chef de l’État avait reçu Abdourahmane Cissé dans ses bureaux de la présidence, pour lui signifier la nouvelle avant qu’elle ne soit rendue publique. Lot de consolation, le cadet du gouvernement passe Conseiller spécial à la présidence.  « Je suis au service de mon pays. Je partage la même vision que le chef de l’État et le Premier ministre. Et je suis prêt à servir partout », confiait-il de façon prémonitoire à Jeune Afrique, la semaine dernière.

Le limogeage d’Abdourahmane Cissé n’aurait aucun lien avec les problèmes budgétaires que traverse le pays. Au cours des derniers mois, Abdourahmane Cissé avait procédé à de nombreuses réformes et était devenu la cible de plusieurs de ses collègues, qui dénonçaient sa rigidité sur certains dossiers.

Pascal Abinan éjecté du ministère de la Fonction publique

Autre changement : Pascal Abinan, le ministre de la Fonction publique qui était dans le collimateur des syndicats de fonctionnaires, a obtenu un nouveau poste, celui de la Modernisation de l’administration et de l’Innovation du service public. Le général des Douanes Issa Coulibaly, précédemment ministre des Eaux et Forêts, hérite pour sa part de la Fonction publique.

Malgré les frictions récentes avec le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), son allié, le président Alassane Ouattara n’a pas éjecté du gouvernement les ministres issus de cette formation politique.

Ce remaniement intervient quelques semaines après que de nouvelles mutineries ont secoué le pays en mai dernier. Le précédent remaniement datait du mois de janvier dernier.

 


La liste complète des nominations

(source : présidence de la République de Côte d’Ivoire)

⇒ Au titre du gouvernement :

• Monsieur Amadou Gon Coulibaly est nommé Premier Ministre, ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, chef du gouvernement.

• Ministre d’Etat, Ministre de la Défense : M. Hamed Bakayoko

• Ministre de l’Intérieur  et de la Sécurité: Préfet Hors Grade Sidiki Diakité

• Ministre des Eaux et Forêts : Alain Richard Donwahi

• Ministre de la Modernisation de l’Administration et de l’Innovation du Service Public : M. Pascal Abinan Kouakou

• Ministre de la Fonction Publique : Issa Coulibaly

• Secrétaire d’Etat auprès du Premier Ministre, chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat : Moussa Sanogo

⇒ Au titre de la présidence de la République :

• Monsieur Abdourahmane Cissé est nommé Conseiller spécial auprès du  président  de  la République.