Fermer

L’actu du 17 juillet : prêtres enlevés en RD Congo, Martin Fayulu, naufrage au Cameroun, élections au Congo…

Par Jeune Afrique

Tous les jours, suivez notre fil d'actu. © Jeune Afrique/Piktochart

Retrouvez toutes les informations de ce lundi 17 juillet dans notre fil d'actualité en direct.

16h20 – RD Congo : deux prêtres enlevés par des hommes armés dans le Nord-Kivu

Deux curés de la paroisse de Beni-Butembo ont été enlevés dans la nuit de dimanche à lundi par des hommes armés dans l’est de la République démocratique du Congo. L’Évêque du diocèse dont relève les deux prêtres évoque la piste d’un groupe de Maï-Maï, les autorités locales ne privilégient aucune piste pour l’instant. Cet enlèvement intervient dans un contexte de regain des violences commises par des groupes armés parfois difficiles à identifier dans la province du Nord-Kivu.


15h20 – L’Union européenne verse 10 millions d’euros au Niger pour lutter contre « la migration irrégulière »

Les 10 millions d’euros, soit 6,5 milliards de francs CFA, ont été versés sur les comptes du Trésor nigérien la semaine dernière. Il s’agit d’un premier versement, issu du fonds fiduciaire d’urgence mis en place par l’Union européenne en 2016, sur les trois prévus à destination du Niger. Le prochain doit intervenir avant la fin 2017. L’objectif déclaré est d’aider le gouvernement nigérien à lutter contre « la migration irrégulière et le trafic de personnes ». Le Niger, et en particulier la région d’Agadez, est l’un des points névralgiques des migrations à destination de l’Europe, via la Libye. De nombreux drames ont marqué cette région ces dernières semaines, des élus évoquant même un « cimetière à ciel ouvert » : depuis début 2017, plusieurs centaines de migrants abandonnés par leurs passeurs en plein désert ont été retrouvés morts ou sont portés disparus.


14h30 – [INTERVIEW] Martin Fayulu : « Élections ou pas, Joseph Kabila n’aura pas un an de plus »

En RD Congo, l’opposition est vent debout suite aux déclarations il y a dix jours de Corneille Nangaa, le président de la Commission électorale nationale indépendante (Céni), qui a jugé que l’organisation d’élections était impossible d’ici à la fin de l’année 2017. Martin Fayulu, candidat déclaré à la présidentielle pour le compte de son parti politique, l’Ecidé (Engagement pour la citoyenneté et le développement), répond aux questions de Jeune Afrique sur ce report annoncé, mais aussi sur les manœuvres au sein de l’opposition pour la désignation du ou des candidats à la succession de Joseph Kabila.


12h30 – France – Tchad : ce que Déby et Macron se sont dit

La visite du président tchadien Idriss Déby Itno à l’Élysée, où il a été reçu par son homologue français, Emmanuel Macron, mardi 11 juillet, avait créé une polémique. Jeune Afrique révèle le menu des discussions entre les deux hommes, lors de ce rendez-vous très discret. En tête-à-tête, les deux chefs d’État ont même abordé les « sujets qui fâchent ». Pour en savoir plus, lisez notre article « France-Tchad : ce qu’Emmanuel Macron et Idriss Déby Itno se sont dit ».


10h30 – Congo-Brazza : retour sur le scrutin des élections législatives et locales de ce dimanche 16 juillet
Appelés à élire leurs représentants à l’Assemblée nationale et aux conseils départementaux, les Congolais ont voté dimanche 16 juillet, timidement mais dans le calme. Encore inconnu, le taux de participation était l’un des enjeux majeurs des deux scrutins. Mais il devrait être particulièrement faible
A lire également, pour saisir l’essentiel des enjeux de ces élections :

Quatre chiffres clés pour comprendre les législatives au Congo-Brazzaville

Carte : les principaux duels des législatives au Congo-Brazzaville


11h40 – Malaise au sein de la coalition au pouvoir en Côte d’Ivoire : le PDCI appelle ses militants au calme 

Après le limogeage de Niamien N’Goran et la suspension de Jean-Louis Billon, symboles du malaise au sein de la coalition au pouvoir, le PDCI a appelé ses militants au calme. Dans une adresse à ces militants délivrée depuis Paris, où il séjourne actuellement, Henri Konan Bédié, le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), « invite les militantes et militants à se concentrer sur la promotion et au succès d’un candidat du PDCI-RDA, à l’élection présidentielle de 2020 ». Le PDCI « s’étonne » cependant de l’éviction de l’ancien ministre Jean-Louis Billon de son poste de président de Conseil régional.


9h40 – Cameroun : une trentaine de disparus après le naufrage d’un navire militaire

Un navire de l’armée camerounaise a chaviré dimanche matin au large de Debunsha, avec à son bord 37 personnes dont des membres de la Brigade d’intervention rapide (BIR). Il n’y aurait pour le moment que trois survivants.


9h30 Notre sélection des 10 infos à connaître pour débuter la journée, c’est ici : JA, la newsletter du 17 juillet.

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro