Fermer

Les affaires florissantes du Karl Lagerfeld nigérien

Par Jeune Afrique

Alphadi dans un de ses ateliers. © Capture d'écran/Reussite

Il était fonctionnaire dans le tourisme au Niger, et il a tout quitté pour lancer sa marque de vêtements. Aujourd'hui, Alphadi possède plusieurs boutiques sur le continent, il a monté un festival de mode panafricaine et habille même les hôtesses de l'air de Niger airlines. Comment en est-il arrivé là ? La réponse dans un reportage de “Réussite”, l’émission coproduite par le groupe Jeune Afrique, Canal + et Galaxie presse, à découvrir ici.

Lui n’utilise pas d’éventail ni de lunettes de soleil comme le couturier Karl Lagerfeld. Sa marque de fabrique, c’est son bonnet. Alphadi s’est lancé dans la mode il y a 34 ans. Une décision qui n’a pas toujours été comprise autour de lui, mais qui lui a permis de se hisser à la tête d’un petit empire.

Aujourd’hui, en effet, le créateur nigérien a ouvert plusieurs boutiques, il possède sur le continent divers ateliers et est à l’origine d’un festival de mode panafricaine qui tourne depuis une vingtaine d’années, accueillant à présent une cinquantaine de créateurs. Prêt-à porter, bijoux, maroquinerie, parfums… L’homme a aussi largement diversifié son champ d’action, à tel point qu’aujourd’hui, son chiffre d’affaire annuel s’élève à 300 millions de francs CFA, rien qu’avec ses boutiques. Ses créations, dit-il, sont portées partout en Afrique mais aussi à New-York, à Paris, même si elles font la part belle aux tissus et motifs africains, tels le bazin.

Soutenu par l’État, Alphadi compte aujourd’hui ouvrir au Niger une école de mode, qui devrait pouvoir accueillir environ 150 élèves de toute la région sub-saharienne. Son ouverture est prévue pour fin 2018.

 

 

Réussite est un magazine mensuel économique co-produit par le groupe Jeune Afrique, Canal + Afrique et Galaxie Presse.

Partagez vos réactions sur notre page Facebook ou sur Twitter avec #reussiteCP.

Retrouvez tous les reportages de Réussite en cliquant ici.