Fermer

Football : la FIFA suspend le Soudan et ses clubs

Par Jeune Afrique

L'équipe nationale du Soudan, lors d'un entraînement en 2012 à Malabo, en Guinée équatoriale. © Rebecca Blackwell/AP/SIPA

La Confédération africaine de football (CAF) a annoncé ce vendredi 7 juillet la suspension, par la FIFA, de la Fédération soudanaise (SFA) des compétitions internationales. Cette décision serait la conséquence du limogeage du président de la Fédération soudanaise par le ministre de la Justice, le 2 juin dernier.

« Les clubs soudanais participant aux interclubs de la CAF (Confédération africaine de football) ont été disqualifiés après la décision du conseil d’administration de la FIFA de suspendre la Fédération soudanaise », a fait savoir sur son site la CAF vendredi 7 juillet. L’organisme cite une lettre de la FIFA datée du 6 juillet et signée par la secrétaire générale de la FIFA, Fatma Samoura. Sur les réseaux sociaux, plusieurs journalistes ont publié cette lettre, qui n’avait pas encore été publiée sur le site officiel de la FIFA ce vendredi à la mi-journée.

« Conformément à l’article 13 des Statuts de la FIFA, le SFA perd tous ses droits d’adhésion, et ses équipes représentatives. Par ailleurs, les équipes des clubs ne sont plus autorisées à participer à des compétitions internationales jusqu’à ce que la suspension soit levée », indique également la CAF. Trois clubs sont concernés : Al Hilal, Al Merreikh et Al Hilal Obayed.

Selon le site du journal spécialisé L’Équipe, cette suspension fait suite au limogeage par le ministre de la Justice, le 2 juin dernier, du président de la Fédération, Mutasim Gaafar, remplacé par Abdel Rahman Elkatim. Attachée au principe de non-ingérence gouvernementale dans les affaires des fédérations, la FIFA avait demandé au Soudan de réintégrer Mutasim Gaafar avant le mois de juin.