Fermer

Côte d’Ivoire : Booba débarque à Abidjan, avec un mystérieux «Nougat»

Booba, dans le clip de « DKR ». © Capture d'écran YouTube

Le rappeur français vient d’annoncer deux concerts événements les 4 et 5 août prochain à Abidjan. Il avait déjà séduit le public abidjanais lors d’un passage très remarqué en 2011. Mais cette fois, il arrive avec un nouveau projet mystérieux : « Nougat ».

La capitale économique de la Côte d’Ivoire semble confirmer de plus en plus son statut de plaque tournante du showbiz en Afrique de l’Ouest. Après David Guetta, Maître Gims, c’est au tour du rappeur Booba d’annoncer une série de concerts à Abidjan. Deux concerts sont programmés, les 4 et 5 août prochain.

L’équipe de l’artiste français a décidé de faire les choses en grand. La campagne de publicité qui doit annoncer l’événement se fera sous forme de panneaux de 12 mètres 2, sur les artères d’Abidjan. Les visuels devraient être dévoilés demain, ce mercredi 5 juillet.

Booba jouera ses deux dates à Abidjan après le concert prévu le 7 juillet, lors duquel le rappeur influencé par la danse hip-hop dévoilera son nouveau projet « Nougat », enveloppé pour l’instant d’un grand mystère savamment entretenu. Dans le monde du rap français, on ne sait en effet pas si « Nougat » sera un single ou un nouvel album de ce rappeur prolifique qui sort un album tous les deux ans.

Plus de 13 000 personnes attendues

De son vrai nom Elie Yaffa, le fondateur du groupe de média OLKM transformera dès le 4 août la salle du Palais des Congrès de l’Hôtel Ivoire – une salle qui affiche tout de même une jauge de 3000 places – en une boite nuit géante où ses tubes seront distillés à volonté. Booba sera le lendemain en concert dans le quartier de la Riviera-Golf, sur un site prévu pour accueillir… 10 000 fans !

Le natif de Boulogne-Billancourt, dans les Hauts-de-Seine, en région parisienne, a laissé des traces lors de son dernier passage en Côte d’Ivoire. Le dernier concert de Booba à Abidjan remonte au mois d’octobre 2011 et le rappeur avait rempli la salle.

Abidjan, un an après Dakar

Plus récemment, en octobre 2016, Booba – qui se fait volontiers parrain d’artistes émergents – a donné un concert mémorable à Dakar, au Sénégal. Un mois auparavant, il s’était fendu d’un titre en hommage à l’Afrique, « DKR », dans lequel il revenait sur son origine sénégalaise. Il en avait aussi profité pour déclencher une polémique propre à « faire le buzz », quelques heures seulement avant le concert, en glissant dans une interview que « le rap sénégalais, c’est comme le rap polonais, il n’est pas connu ».

 

Les deux dates programmées à Abidjan sont organisées par l’entreprise de promotion de spectacles Canta Productions, une filiale du groupe Canta Holding dirigée par l’ivoiro-français Jean Michel Deigna.