Beyoncé lance une campagne pour l’accès à l’eau au Burundi

L'artiste Beyoncé durant son concert au Stadion Letzigrund à Zurich le 14 juillet 2016. © Andrew White/AP/SIPA

La célèbre chanteuse américaine Beyoncé a lancé vendredi "BeyGood4Burundi", une campagne humanitaire visant à fournir de l’eau potable aux enfants et mères vulnérables du Burundi.

« Les mères du Burundi ont besoin de donner de l’eau propre et sûre à leurs enfants. Aidons-les, ensemble ». C’est par ces mots que la star américaine a lancé, ce vendredi 30 Juin, en collaboration avec l’Unicef, « BeyGood4Burundi », une campagne de récolte de fonds dont la finalité est de fournir de l’eau potable à un demi-million de personnes. « Uniquement 60% de Burundais ont accès à l’eau potable… tandis que 2.2 millions de Burundais mettent plus de 30 minutes par jour pour aller puiser de l’eau », alerte la chanteuse sur son site, précisant que « les maladies liées à l’eau et l’assainissement demeurent parmi les principales causes de décès chez les enfants de moins de cinq ans au Burundi ».

BeyGood4Burundi construira, dans sa première phase, des pompes à eau en communes Bukemba et Giharo de la province Rutana, au sud, puis en communes Kinyinya et Nyabitsinda, province Ruyigi, à l’est du pays. « Dans ces localités, les enfants souffrent de la malnutrition chronique et plus de 65% de la population utilise des sources d’eau dangereuses. Le taux d’accès à l’eau est extrêmement faible, les enfants et les familles doivent marcher de longues distances aux points de collecte d’eau », apprend-t-on du côté de l’Unicef.

Un programme mondial

«BeyGood4Burundi s’inscrit dans le travail que Beyoncé, sa famille et Parkwood Entertainment (son entreprise) font pour faire face à la crise de l’eau dans le monde, y compris ici (aux États-Unis), dans les États de la Louisiane et du Michigan »,  a expliqué le 30 Juin dernier Ivy McGregor, directeur de la philanthropie et des relations d’entreprise chez Parkwood Entertainment, lors du Essence Festival, un rendez-vous annuel qui réunit différentes stars pour célébrer la naissance d’Essence, un magazine consacré aux femmes afro-américaines.

Sur sa page Facebook, McGregor est revenu aussi sur l’histoire derrière BeyGood4Burundi: « J’ai eu l’opportunité d’aller au Burundi en avril dernier… un pays où la moitié de la population n’a pas accès à l’eau potable. Avec mes collègues nous nous sommes mis d’accord sur une mission d’enquête pour comprendre comment nous pouvons aider… ».

Une aide qui semble donc tomber à pic. En Janvier dernier, le FNUAP avait révélé que « trois millions de Burundais, sur un total de 11,2 millions, ont besoin d’une assistance humanitaire, d’un accès à la nourriture, à de l’eau potable ainsi qu’à des services de santé de base », plongeant ainsi le pays dans une sérieuse crise humanitaire.

 

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici