Fermer

Niger : 9 morts et 37 enlèvements attribués à Boko Haram à la frontière avec le Nigeria

Par Jeune Afrique avec AFP

Soldats camerounais engagés dans la lutte contre Boko Haram, postés à la frontière nigériane, le 25 février 2015. © Edwin Kindzeka Moki/AP/SIPA

Neuf personnes ont été tuées et 37 femmes enlevées dimanche 2 juillet, au cours d'une attaque dans le sud-est du Niger attribuée à des combattants de Boko Haram par les autorités locales.

Une attaque a visé dimanche 2 juillet la localité de Ngalewa, à quelques kilomètres de la ville de Kabaléwa, située au nord de Diffa, la capitale du sud-est, a indiqué le maire, Abari El Hadj Daouda, à l’AFP. Quelques jours plus tôt, mercredi 28 juin, un attentat suicide opéré par deux femmes contre un camp de réfugiés à Diffa avait déjà fait deux morts et 11 blessés.

Le gouverneur de la région de Diffa, Laouali Mahamane Dan Dano, a annoncé mardi 4 juillet à la télévision publique nigérienne que les combattants, des « éléments » du groupe islamiste nigérian Boko Haram, avaient égorgé neuf personnes et enlevé 37 femmes.

300 000 réfugiés et déplacés

« Des poursuites sont déjà engagées par les Forces de défense et de sécurité (FDS) et nous espérons que dans les prochains jours ces femmes seront retrouvées et seront libérées », a ajouté le gouverneur. Ce dernier s’est rendu lundi à Ngalewa, le village attaqué, et a expliqué que « les éléments de Boko Haram (étaient) venus à pied » pour « mieux se faufiler » à travers le lac Tchad et le dispositif sécuritaire.

La région de Diffa, qui compte quelques 600 000 habitants, subit depuis 2015 des attaques du groupe islamiste nigérian Boko Haram. Elle abrite plus de 300 000 réfugiés et déplacés, dont des milliers vivent au milieu d’une population locale déjà très pauvre, selon l’ONU, qui demande à la communauté internationale d’accroître son soutien financier.

Reddition de 150 combattants

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro