France – Congo : Yamina Benguigui médiatrice pour la Centrafrique

Par Jeune Afrique

Yamina Benguigui et Denis Sassou Nguesso. © Baudoin Mouanda pour J.A. et Vincent Fournier pour J.A.

Proche de Catherine Samba-Panza, Yamina Benguigui a été invitée par Denis Sassou Nguesso à lui donner un coup de main dans les négociations sur la crise centrafricaine.

Lors de son passage au ministère français de la Francophonie, Yamina Benguigui s’est fait de précieux amis, parmi lesquels Denis Sassou Nguesso, le président congolais. Fin juillet, ce dernier l’a donc invitée à participer, quatre jours durant, au Forum de Brazzaville sur la crise centrafricaine.

À l’époque, il tentait de convaincre Catherine Samba-Panza de changer de gouvernement et de nommer Karim Meckassoua au poste de Premier ministre en remplacement d’André Nzapayéké. Or Benguigui est proche de la présidente centrafricaine…

Invité d’honneur

Cette dernière n’a pas oublié que Benguigui lui avait demandé d’être l’invitée d’honneur de son Forum des femmes francophones, à Kinshasa", en mars, commente une source proche de l’ancienne ministre. Les deux femmes se sont entretenues trois fois en deux jours.

La suite de l’histoire est connue : Samba-Panza a bien débarqué Nzapayéké, mais elle a nommé à sa place Mahamat Kamoun. Il faut croire que DSN a été malgré tout satisfait, puisqu’il aurait demandé à Benguigui d’organiser à Brazzaville une prochaine édition de son Forum des femmes francophones.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici