Fermer

Ghana : 10 milliards de dollars promis par la Chine pour développer l’industrie de la bauxite

Par Jeune Afrique

Trains de marchandises, en 2013, à proximité du port de Takorady, point névralgique de l'industrie de la bauxite au Ghana. © Flickr / Gabriela Levine / Creative Commons

Le Ghana vient de signer un protocole d'entente avec la Chine pour développer son industrie de la bauxite, a annoncé mercredi 28 juin le Premier ministre ghanéen Yaw Osafo-Maafo.

Ce protocole d’entente, qui prévoit un financement de 10 milliards de dollars de Pékin, devrait permettre la construction de 1 400 km d’un chemin de fer connecté à un futur réseau de 4 000 km de voies ferrées qui relieront des mines de bauxite à des sites de production, rapporte l’agence Reuters.

« Pour développer le projet de bauxite, avec un chemin de fer et une capacité de transformation de la bauxite en aluminium, nous auront besoin d’environ 10 milliards de dollars », a déclaré Yaw Osafo-Maafo lors d’une conférence de presse à Londres, à son retour de Chine.

Second protocole d’entente

« L’argent viendra de la Banque de développement chinoise, la mise en œuvre du projet sera assurée par d’autres agences spécialisées dans les infrastructure en Chine, comme China Railway », a-t-il par ailleurs précisé. Les détails de ce financement, comme le taux d’intérêt, n’ont pas encore été arrêtés, a ajouté le Premier ministre.

 Yaw Osafo-Maafo a également annoncé la signature d’un second protocole d’entente entre la Chine et l’association des industries du Ghana, qui pourrait déboucher sur des investissements de 2 milliards de dollars dans des projets agricoles et industriels.