Sénégal : disparition de Habib Thiam, l’ancien Premier ministre d’Abdou Diouf

Habib Thiam (2e depuis la gauche, assis en hauteur) lors d'une visite du président de la République de Guinée, Sékou Touré (2e depuis la droite) en 1960. © Karim Ndiaye fils de Valdiodio Ndiaye/CC/ Wikimedia Commons

Le président sénégalais Macky Sall a rendu hommage à Habib Thiam qui fut Premier ministre du pays à deux reprises sous la présidence d'Abdou Diouf.

Habib Thiam, ex-Premier ministre sénégalais, s’est éteint à l’âge de 84 ans lundi 26 juin. Il avait été le bras droit d’Abdou Diouf, successeur de Léopold Sédar Senghor à la présidence, à deux reprises entre le 1er janvier 1981 et le 3 avril 1983 puis du 8 avril 1991 au 3 juillet 1998. Il avait commencé son ascension dès l »indépendance du Sénégal en 1960 en devenant ministre du président Senghor, chargé du Plan et du développement. Par la suite il fut nommé ministre du Développement rural en 1968, député en 1973, et devint président de l’Assemblée Nationale entre 1983 et 1984, entre ses deux séjours à la primature.

Le chef de l’État actuel, Macky Sall, a profité de la prière de la Korité, marquant la fin du ramadan, lundi à la Grande mosquée de Dakar, pour présenter ses condoléances à la famille d’Habib Thiam. Le président a aussi rendu hommage au Khalife général de Pire, Serigne Moustapha Cissé qui est décédé samedi à Dakar à l’âge de 83 ans. Il avait été pendant plusieurs années ambassadeur du Sénégal en Égypte et au Koweït.

Couverture

Exclusivité : - 30% sur votre édition digitale


Couverture

+ LE HORS-SERIE FINANCE OFFERT dans votre abonnement digital. Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez !

Je m'abonne à Jeune Afrique