Dossier

"Cet article est issu du dossier" «Impact Journalism Day, pour changer l'info»

Consulter le sommaire

L’Impact journalism day, pour changer l’info

par

Christian de Boisredon est le fondateur de Sparknews, initiateur de l'Impact Journalism Day

Bannière © Impact Journalism Day

Aujourd’hui, pour l’Impact Journalism Day, 50 journaux unissent leurs forces pour mettre en avant des histoires qui changent le monde.

Au-delà du flot ininterrompu de mauvaises nouvelles vivent de nombreuses histoires d’espoir. Des récits de solutions concrètes.

Des témoignages d’acteurs du changement, qui prennent à bras le corps certains des problèmes les plus urgents dans le monde pour améliorer, grâce à leurs idées innovantes, le sort de millions de personnes.

Les médias peuvent jouer un rôle crucial en racontant ces histoires individuelles qui tissent un mouvement mondial

Des histoires qui méritent d’être lues et partagées, pour non seulement rééquilibrer notre vision du monde, mais également inciter à répliquer les solutions existantes ailleurs sur la planète.

Les médias peuvent jouer un rôle crucial en racontant ces histoires individuelles qui tissent un mouvement mondial. C’est pourquoi Sparknews invite depuis cinq ans des journaux à participer à l’Impact Journalism Day et à s’emparer du pouvoir du journalisme collaboratif pour faire émerger ces histoires de changement.

Chaque année, ces journaux explorent toute une palette de solutions novatrices et les publient le même jour dans un supplément spécial. En cumulant les suppléments papiers et les sections digitales ils touchent ainsi 120 millions de personnes.

Conscientes de l’impact de ces articles, plusieurs publications intègrent désormais à leur couverture mondiale quotidienne des histoires riches en solutions.

Les ONG entrent en scène

Pour la cinquième édition de l’Impact Journalism Day, les médias sont rejoints par des organisations qui pensent, elles aussi, que ces histoires peuvent amorcer le changement. Parmi elles, l’Organisation des nations unies (ONU) ainsi que One Young World, qui réunit chaque année 1 500 jeunes leaders du domaine social et du monde de l’entreprise impliqués dans des initiatives d’innovation positive.

Vous aussi pouvez prendre part à cet élan de transformation

Une vaste communauté de personnalités et de citoyens ordinaires ont également joint leur voix et signé un manifeste pour affirmer que chacun – gouvernements, secteur privé, société civile, ONG et anonymes – peut intervenir pour façonner un avenir meilleur. Vous aussi pouvez prendre part à cet élan de transformation.

Découvrez ceux qui ont réussi à apporter des réponses à des enjeux tels que l’accès à la santé, l’accès à l’eau, la qualité de l’éducation, des conditions de travail décentes et l’énergie propre.

Chacun illustre concrètement le pouvoir d’initiatives individuelles ou collectives contribuant à se rapprocher des nouveaux Objectifs de Développement Durable de l’ONU : éradiquer la pauvreté, protéger la planète et garantir prospérité et santé pour tous.

Nous espérons que vous aimerez découvrir ces histoires… et deviendrez vous-même une partie de la solution. Signez le manifeste (http://sharestoriesofchange.org) et partagez les récits qui vous impressionnent le plus sur Facebook et Twitter (#ImpactJournalism, #StoryOfChange, @Sparknews, @jeune_afrique).

 

Christian de Boisredon, fondateur de Sparknews et Ashoka Fellow

& toute l’équipe de Sparknews

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici