Fermer

La Namibie inaugure le SS Nujoma, un navire destiné au repérage de diamants en offshore

Par Jeune Afrique

SS Nujoma, le navire d'exploration et de prélèvement d'échantillons de diamant le plus grand et le plus moderne du monde a été inauguré en Namibie, le 15 juin 2017. © Capture d'écran / debeersgroup.com

SS Nujoma, le plus grand et le plus moderne navire d’exploration de diamant en eaux profondes au monde, a été inauguré le jeudi 15 juin 2017, à Walvis Bay, en Namibie. Le géant de 12 000 tonnes pour 113 mètres de long et 22 mètres de large permettra l’exploration et le prélèvement de diamant en offshore par 150 mètres de fond.

La construction du navire d’exploration SS Nujoma, en Norvège, par Kleven Verft, a coûté à Debmarine Namibia, une compagnie minière spécialisée dans l’exploitation du diamant détenue à 50% par le gouvernement namibien et à 50% par le conglomérat diamantifère sud-africain De Beers, 157 millions de dollars ; un investissement colossal, couvert à 75% par deux banques namibiennes, Standard Bank Namibia and RMB Namibia, une section de la First National Bank of Namibia.

L’exploitation minière de diamant namibienne est l’une des plus rentables au monde et elle est la principale contributrice à l’économie du pays. Le partenariat entre le gouvernement namibien et le groupe De Beers génère plus de 10 milliards de dollars namibiens de revenus annuels (plus de 765 millions de dollars américains). Mais cette exploitation diamantifère se fait généralement entre 120 et 140 mètres sous le niveau de la mer.

À bord, des technologies uniques

Debmarine Namibia est la seule compagnie au monde à pratiquer l’exploitation minière de diamant en offshore. Elle a débuté ses activités en 2002 et a produit près d’1,2 million de carats de diamant en 2016. SS Nujoma est le premier vaisseau de la flotte de cinq navires de Debmarine Namibia à être dédié à l’exploration et au prélèvement d’échantillons de diamant. Il bénéficie de technologies uniques et est capable de réaliser des prélèvements deux fois plus rapidement que ses prédécesseurs.

Le vaisseau partira en exploration pour trois ans avant de retourner au port pour une maintenance. Il sera enregistré au port de Lüderitz. Le navire, alimenté au diesel, a créé 140 emplois, dont une majorité occupés par des Namibiens. Un équipage de 80 personnes peut monter à son bord, et une plateforme pour hélicoptères peut accueillir des Sikorsky S61s. Le matériel de prélèvement est une création de la société De Beers. L’inauguration du 15 juin suit une période d’essai de cinq moins du navire en mer.

« Découvrir encore plus de diamants offshore »

Étaient présents à l’inauguration, entre autres, le Premier ministre namibien Saara Kuugongelwa-Amadhila et le président fondateur Sam Shafiishuna Nujoma, qui a donné son nom au navire, ainsi que le ministre namibien des Mines et de l’Energie Obeth Kandjoze. Ce dernier a déclaré : « Aujourd’hui est une étape importante pour l’exploitation minière de diamant offshore en Namibie. Le SS Nujoma représente le plus important capital jamais investi dans l’exploitation diamantifère sous-marine. Il va assurer un futur durable au secteur en Namibie et créer de nombreux emplois pour les Namibiens ».

L’exploitation diamantifère sous-marine est devenue d’autant plus importante que la grande majorité des mines sur terre ont été découvertes, a rappelé Bruce Cleaver, directeur général de De Beers. « Le SS Nujoma va permettre de découvrir encore plus de diamants offshore de haute qualité et de les extraire, garantissant un futur radieux à l’industrie diamantifère namibienne et, aussi, au marché mondial du diamant », a-t-il conclu.

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro