Vidéo – Au Cameroun, on pallie le manque de cardiologues avec le Cardiopad

© Capture d'écran / Réussite

Au Cameroun, alors que les cardiologues se font rares, une nouvelle innovation a récemment pointé le bout de son nez. Le Cardiopad, un petit appareil fort utile pour certains centres hospitaliers dépourvus de praticiens. Un reportage de “Réussite”, l’émission coproduite par le groupe Jeune Afrique, Canal + et Galaxie presse, à découvrir ici.  

vDans le centre de santé de Mbankomo, au sud-ouest de Yaoundé, des analyses cardiaques sont réalisées sans cardiologue ! Le personnel médical utilise le Cardiopad. Un dispositif qui permet de voir le tracé de l’électrocardiogramme du patient sur une tablette, grâce à des électrodes placées sur son torse. Une fois l’examen terminé, les résultats enregistrés sur l’appareil sont envoyés à un cardiologue via une application permettant aux malades de se faire diagnostiquer à distance.

Un outil utile lorsqu’on sait qu’au Cameroun, on recense une soixantaine de cardiologues pour environ 22 millions d’habitants. Parfois à plusieurs centaines de kilomètres du patient, le cardiologue reçoit l’électrocardiogramme, interprète les résultats, émet un diagnostic et renvoie au malade, sur son téléphone, les prescriptions et précautions que ce dernier doit suivre.

Âgé de 29 ans et ingénieur en informatique, Arthur Zang est l’inventeur du Cardiopad. Après avoir essuyé plusieurs refus des banques, il s’est tourné vers le financement participatif pour lancer son affaire.

Aujourd’hui, la start-up s’est transformée en petite entreprise et abrite quatorze employés, ses ventes sont en hausse. Elle est aussi soutenue par l’État, qui représente 40% des ventes de la PME. Le Ministère de la Santé accompagne aussi une partie des démarches de l’entreprise.

 

 

Réussite est un magazine mensuel économique co-produit par le groupe Jeune Afrique, Canal + Afrique et Galaxie Presse.

Partagez vos réactions sur notre page Facebook ou sur Twitter avec #reussiteCP.

Retrouvez tous les reportages de Réussite en cliquant ici.