Fermer

Incendie à Londres : six victimes marocaines formellement identifiées

Par AFP

Des équipes de secours dans la tour Grenfell à Londres, le 17 juin 2017. © AFP/Tolga AKMEN

Au moins six Marocains figurent parmi les victimes de l'incendie de la tour Grenfell à Londres, a annoncé samedi le ministère marocain des Affaires étrangères.

Dans un communiqué publié dans l’après-midi, le ministère fait était de « l’identification formelle, ce jour (samedi), de six ressortissants marocains décédés dans l’incendie meurtrier » de la tour Grenfell.

Suite à cette identification, le roi Mohammed VI a donné des « instructions aux autorités marocaines compétentes pour prendre en charge les frais de rapatriement des dépouilles et apporter toute l’aide et l’appui nécessaires aux familles des victimes », souligne le texte.

Plus tôt dans la journée, les Affaires étrangères marocaines avaient annoncé la mort probable de sept Marocains dans l’incendie, disant cependant attendre leur identification formelle avec l’aide des autorités britanniques.

Vendredi, la presse marocaine avait cité l’ambassadeur du royaume à Londres disant être sans nouvelle de plusieurs familles marocaines.

Samedi, elle se faisait l’écho du « récit déchirant du décès des El Wahaby », une famille de cinq membres, les parents et leurs trois enfants de 8, 15 et 21 ans.

Près de 600 personnes habitaient dans cet immeuble de 120 appartements et, selon les médias britanniques, 70 personnes manqueraient encore à l’appel.

Selon un dernier bilan donné samedi par la police londonienne, cinquante-huit personnes disparues dans l’incendie sont désormais considérées comme mortes, en plus de trente morts déjà confirmés.

Ce bilan pourrait encore « changer » et « augmenter », selon la police.

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro