Maroc : Brigitte Macron et Lalla Salma, artistiquement vôtre !

Brigitte macron et Lalla Salma lors d'une visite à l'exposition "Face à Picasso" au Musée d'art moderne et contemporain le 14 juin 2017 à Rabat. © Fondation nationale des Musées

Les deux premières dames ont inauguré leur nouvelle relation d'amitié à l'occasion d'une visite au musée de Rabat. Coulisses et indiscrétions.

La visite d’Emmanuel Macron et de son épouse, Brigitte, au Maroc les 14 et 15 juin, avait aussi son moment « people ». Alors que son mari était en audience avec le roi, la première dame française en a profité pour faire une virée avec l’épouse du roi, la princesse Lalla Salma, au Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain de Rabat. Objectif : visiter l’exposition « face à Picasso » qui rencontre un succès remarquable depuis son lancement le 17 mai. Plus de 15 000 visiteurs sont déjà venus admirer une centaine d’œuvres du maître du XXe siècle, selon l’équipe du Musée.

Vêtue d’une robe blanche manches courtes, signée Louis Vuitton, sa marque favorite, Brigitte Macron et la princesse Lalla Salma sont arrivées ensemble directement de l’aéroport à bord d’une des Mercedes vintage du Palais royal. Après avoir passé un détachement des forces auxiliaires qui rendait les honneurs, elles ont été reçues par Mehdi Qotbi, président de la Fondation des musées, un des principaux acteurs de la nouvelle diplomatie culturelle du royaume.

Alors qu’elles ne se connaissaient pas avant, le contact est très vite passé entre les deux dames. Les personnes qui ont assisté à cette visite décrivent « un moment de complicité ». « Elles partageaient leurs avis sur les œuvres comme de vieilles amies. Brigitte Macron avait, par ailleurs, particulièrement apprécié la scénographie de l’exposition qu’elle a trouvée très réussie », nous confie-t-on.

L’iftar royal a duré trois heures ! 

À la fin de sa visite qui a pris 45 minutes, la première dame française a laissé un mot sur le livre d’or du musée : « Un grand moment de culture qui rapproche encore plus nos deux pays », a-t-elle écrit. Selon nos informations, elle a même déclaré à l’équipe du musée qu’elle les aidera à monter une exposition dédiée aux artistes impressionnistes, programmée en 2019. Dans ce sens, elle a invité le président du Musée, Mehdi Qotbi, à une exposition dédiée à Paul Cézanne le 26 juin au musée parisien du Quai d’Orsay, le musée de l’impressionnisme par excellence en France.

Une durée qui est signe, sans doute, d’une intimité naissante entre Mohammed VI et le président français

Après leur virée artistique, les deux premières dames sont parties à la résidence royale de Dar Essalam pour prendre le repas de l’iftar avec Emmanuel Macron, Mohammed VI et le reste de la famille royale. Les discussions ont duré trois bonnes heures, d’après nos sources. Une durée qui est signe, sans doute, d’une intimité naissante entre Mohammed VI et le président français.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici