Un militaire tunisien tué après l’explosion d’une mine

Par Jeune Afrique avec AFP

Un soldat tunisien en 2012, à Tunis, en Tunisie. © Mark Wilson/AP/SIPA

Un militaire tunisien est mort lundi après avoir été blessé dans l'explosion d'une mine au Mont Ouergha, à proximité de la frontière algérienne, a indiqué le ministère de la Défense.

« Le premier-lieutenant Mohamed Ali Toujani est décédé lundi 12 juin avant l’aube, des suites de ses blessures engendrées par l’explosion d’une mine vendredi soir, au Mont Ouergha, dans la région du Kef », a fait savoir le ministère de la Défense tunisien dans un communiqué. Si le texte ne le mentionne pas, ces mines sont le plus souvent posées par des groupes jihadistes, explique l’AFP. Dans le document, le militaire est qualifié de « martyr de la nation », titre généralement réservé aux victimes du « terrorisme ».

Des groupes armés retranchés dans la zone