Football : la mémoire de Cheick Tioté honorée à Bouaké

Par AFP

Le footballeur ivoirien Cheick Tioté lors d'un entraînement à Newcastle, au Royaume-Unis, le 3 octobre 2012. © SCOTT HEPPELL/AP/SIPA

"Merci champion": la mémoire de Cheick Tioté, international ivoirien décédé soudainement le 5 juin, a été honorée lors de la rencontre opposant son pays d'origine à la Guinée (2-3) samedi à Bouaké, pour la 1re journée des qualifications à Coupe d'Afrique des nations 2019.

Une énorme banderole, gravée du portrait du joueur avec l’inscription « Merci champion », a été placée à l’entrée des vestiaires.

Les « Éléphants ivoiriens », joueurs et encadrement technique, ont porté un brassard noir durant le match, précédé par une minute de silence.

« Honorer sa mémoire »

Les joueurs guinéens se sont signalés de leur côté en arborant des tee-shirts à l’effigie de Tioté durant l’échauffement.

Le sélectionneur de la Côte d’Ivoire, le Belge Marc Wilmots avait déclaré jeudi que sa formation devait battre la Guinée « pour honorer la mémoire de Cheick Tioté » .

Finalement son équipe, en mal d’inspiration, a été battue 3 à 2 par une équipe de Guinée déterminée et séduisante.

Tensions dans le stade

A la fin du match, les supporters ivoiriens sont descendus sur la pelouse pour exprimer leur mécontentement. Les forces de l’ordre ont dû intervenir pour protéger les deux équipes et les faire rentrer aux vestiaires.

Le corps de Tioté doit être rapatrié lundi en Côte d’Ivoire et la Fédération devrait alors organiser un hommage au joueur, vainqueur de la CAN-2015 et finaliste de l’édition de 2012.

Membre de l’équipe nationale ivoirienne durant les Mondiaux 2010 et 2014, international à 52 reprises, Tioté a effectué la plus grande partie de sa carrière à Newcastle.

Âgé de 30 ans, le milieu de terrain est décédé lors d’une séance d’entrainement avec son club du Beijing Enterprises (D2 chinoise).