Fermer

Côte d’Ivoire : décès en Chine de l’ex-footballeur international Cheick Tioté

Par - à Abidjan

Le footballeur ivoirien Cheick Ismaël Tioté à Brasilia, au Brésil, le 18 juin 2014. © Sergei Grits/AP/SIPA

Le footballeur ivoirien Cheick Tioté du Beijing BG est décédé ce lundi en Chine suite à un malaise pour l'heure non expliqué.

L’ex-footballeur international ivoirien Cheick Tioté, vainqueur de la Coupe d’Afrique des nations en 2015 avec la Côte d’Ivoire et évoluant au Beijing Enterprises Group Football Club (Beijing BG), une équipe de China League One, la deuxième division professionnelle chinoise, est décédé ce lundi 5 juin. Le drame s’est déroulé lors d’une séance d’entraînement quand le joueur a eu un malaise et s’est effondré. Le temps qu’il soit transféré d’urgence dans un établissement sanitaire de la capitale chinoise, son décès n’a pu qu’être constaté à l’arrivée.

La chancellerie ivoirienne à Pékin a confirmé auprès de Jeune Afrique le décès du joueur. Contactée, la Fédération ivoirienne de football (FIF) a elle aussi reconnu avoir eu l’information par la même source. « Nous avons appris le décès du joueur Cheick Tioté cet après midi en Chine par notre ambassadeur à Pékin. C’est un vrai drame pour le football ivoirien », nous confie une source fédérale. Le joueur, âgé de 30 ans, avait fait les beaux jours de l’équipe nationale de Côte d’Ivoire aux côtés de Didier Drogba, Yaya Touré, Kolo Touré, etc.

Cheick Tioté avait notamment fait partie du groupe des Éléphants sélectionnés pour participer aux Mondiaux de 2010 en Afrique du Sud et de 2014 au Brésil. L’international ivoirien avait porté le maillot du Sporting Anderlecht durant trois saisons, entre 2005 et 2008. Il avait ensuite quitté ce club pour jouer au Pays-Bas, à Roda où il était prêté par le club bruxellois, puis à Twente. Transféré à Newcastle en 2010, il a évolué en Premier League jusqu’en février 2017, date à laquelle il a rejoint le Beijing BG. Il avait porté à 52 reprises le maillot de la Côte d’Ivoire.

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro