Maroc : la consommation d’alcool à brûler fait dix morts à El Hajeb

Par Jeune Afrique

La ville d'El Hajeb, au centre du Maroc, a été endeuillée, lundi 22 mai, par la mort de plusieurs personnes ayant consommé de l'alcool à brûler. © Flickr/ Groundhopping Merseburg

Drame de l'alcoolisme dans une ville du centre du Maroc. Des personnes sans abri comptent parmi les victimes.

Dix personnes sont décédées et six autres ont été hospitalisées dans un état grave, mardi 23 mai, après avoir consommé de l’alcool à brûler dans la ville d’El Hajeb, au centre du Maroc.

Des personnes sans-domicile fixe comptent parmi les victimes, dont certains ont été évacués vers des hôpitaux des villes voisines de Fès et Meknès, rapporte l’agence MAP.

Arrestation du fournisseur

Lundi 22 mai, les autorités marocaines avaient annoncé un premier bilan faisant état de cinq morts. Le bilan s’est alourdi le lendemain lorsque cinq autres personnes, souffrant de brûlures intenses au niveau de l’œsophage et de l’estomac, ont succombé à leurs blessures.

La police marocaine a annoncé avoir arrêté le fournisseur du breuvage mortel et l’avoir placé en garde à vue pour les besoins de l’enquête.