Fermer

Congo : accord entre le port autonome de Pointe-Noire et la société française SOMDIAA

Par Jeune Afrique

Le port de Pointe-Noire. © Antonin Borgeaud/Les Éditions du Jaguar

La société française SOMDIAA va construire une unité de production industrielle agro-alimentaire à Pointe-Noire, en République du Congo.

La SOMDIAA, Société d’organisation, de management et de développement des industries alimentaires et agricoles, a annoncé dans un communiqué publié le 15 mai 2017 la signature d’un accord avec les autorités congolaises portant sur la construction et l’exploitation d’un complexe industriel au port de Pointe-Noire.

Composé d’un moulin, d’une maïserie et d’une usine d’alimentation animale situés dans l’enceinte portuaire, ainsi que d’un élevage de poussins en périphérie de Pointe-Noire, ce projet sera porté par la Société les grands moulins du phare (SGMP), créée pour l’occasion.

Création d’emplois

Les différentes unités produiront annuellement quelque 70 000 tonnes de farine de blé, 9 000 tonnes de gritz de maïs, 10 tonnes d’alimentation animale et 1 million de poussins, à destination du marché intérieur. 70 emplois directs et une centaine d’emplois indirects seront ainsi créés.

La SOMDIAA est une société française d’industrie agro-alimentaire présente en Afrique francophone depuis plus de 60 ans. En 2016, elle a réalisé un chiffre d’affaires de 464 millions d’euros.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici