Fermer

La RDC transfère Joshua French condamné pour espionnage et meurtre vers la Norvège

Par Jeune Afrique avec AFP

Joshua French, à droite, en septembre 2009 au tribunal de Kisangani, en RDC. © AP/SIPA

Les autorités congolaise ont renvoyé vers Oslo ce mercredi un ex-soldat de nationalité norvégienne et britannique, incarcéré depuis 2009 en RDC pour des faits d'espionnage et d'homicide, d'après une annonce d'Oslo.

Joshua French, âgé de 35 ans, purgeait jusqu’ici  une peine de réclusion à vie pour le meurtre en 2013 dans une prison de Kinshasa de son co-détenu, Tjostolv Moland, un autre ex-soldat norvégien. « Je suis très heureuse de pouvoir confirmer que les autorités congolaises ont décidé hier (mardi 16 mai) de transférer Joshua French en Norvège », a déclaré la Première ministre norvégienne Erna Solberg lors d’une conférence de presse à Oslo.

Joshua French a atterri ce mercredi 17 mai dans son pays natal, où il a été placé sous surveillance médicale car très affaibli par sa détention, a précisé la cheffe du gouvernement. Joshua French et Tjostolv Moland avaient été tous deux condamnés en 2009 à la peine capitale par un tribunal militaire de Kisangani,  à l’Est du pays, pour espionnage, détention illégale d’arme de guerre, vol à main armée, association de malfaiteurs et tentative de meurtre.

Transféré pour des raisons humanitaires

Seul Tjostolv Moland avait été reconnu coupable du meurtre du chauffeur d’un véhicule 4×4 qu’ils avaient loué à Kisangani, où ils s’étaient rendus en tant que touristes ou en prospection d’affaires, selon différentes versions. Les deux hommes affirmaient avoir créé une société locale de sécurité. Tjostolv Moland a toujours clamé son innocence, assurant que le chauffeur avait été tué pendant une attaque de bandits.

Tjostolv Moland avait été retrouvé sans vie en août 2013 dans la cellule. Joshua French, son co-détenu avait alors été condamné à la prison à vie pour ce meurtre bien que des médecins légistes norvégiens aient conclu que Tjostolv Moland s’était suicidé par pendaison.

Selon le ministre norvégien des Affaires étrangères Børge Brende, Joshua French a été transféré en Norvège pour raisons « humanitaires ». Il n’a pas bénéficié d’une mesure de grâce et la Norvège n’a pas versé de compensation financière à la RDC en échange de son élargissement.