Fermer

Le Mozambique inaugure son méga-projet de corridor logistique de Nacala

Par Jeune Afrique

Filipe Nyusi a lui-même inauguré ce corridor. © Julie Jacobson/AP/SIPA

Le président mozambicain Filipe Nyusi a procédé, vendredi 12 mai, à l'inauguration du corridor logistique de Nacala. Un méga-projet à 4 milliards d'euros qui comprend un port et une voie ferrée, destinés à l'exportation de charbon.

Ce projet d’infrastructure comprend une ligne de chemin de fer de 912 km reliant la province occidentale de Tete, riche en charbon, au port de Nacala, aménagé pour accueillir des bateaux de grande taille. Avec ce port, le Mozambique entend concurrencer ceux de Durban en Afrique du Sud et de Mombasa au Kenya

Ces équipements doivent permettre d’exporter le charbon extrait dans l’ouest du pays par le groupe brésilien Vale qui réalise ainsi son plus gros investissement en dehors du Brésil.

Un projet à 4,1 millions

Le corridor logistique de Nacala a coûté 4,1 milliards d’euros, soit près d’un tiers du PIB du pays. Il est détenu à 35% par Vale, à 35% par Mitsui − l’un des plus grand keiretsu japonais − et à 30% par des entreprises mozambicaines.

Entamés en 2011, les travaux avaient pris deux années de retard, à cause de la chute des cours du charbon. La remontée des cours en 2016 a permis d’en achever la construction.

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro