Fermer

Italie : expulsion d’un Tunisien lié à l’auteur de l’attentat de Berlin

Par AFP

Le Tunisien Anis Amri, suspecté d'être l'auteur de l'attentat de Berlin le 19 décembre 2016. © AP/SIPA

L'Italie a expulsé un Tunisien soupçonné de liens avec l'auteur de l'attaque au camion-bélier du marché de Noël à Berlin, Anis Amri, a annoncé samedi le ministère de l'Intérieur.

L’homme, âgé de 36 ans, vivait à Catania en Sicile, où Amri était détenu pendant un certain temps avant de se rendre en Allemagne et d’y commettre l’attentat qui avait fait 12 morts l’an dernier.

Anis Amri, également Tunisien, avait été abattu par les policiers italiens à Milan le 23 décembre dernier, quatre jours après l’attentat qui avait été revendiqué par le groupe État Islamique.

Son téléphone sur écoute

L’homme expulsé par l’Italie avait donné à Amri un téléphone et était resté en contact avec lui après son départ pour l’Allemagne, a précisé le ministère. Le téléphone a été mis sur écoute, ce qui a permis aux autorités italiennes de retrouver le suspect.

Selon les médias italiens, le Tunisien expulsé se nomme Sayed Yacoubi, et travaillait dans une ferme en Sicile.

42 personnes expulsés en 2017

La police l’a arrêté à Turin (nord) début mai, alors qu’il se préparait à entrer illégalement en France, et l’a maintenu dans un centre de rétention avant de l’expulser, a encore indiqué le ministère.

L’Italie a expulsé 42 personnes de personnes soupçonnées d’extrémisme religieux cette année, et 174 personnes depuis début 2015.

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro