Fermer

Forte hausse des échanges commerciaux sino-africains au premier trimestre 2017

Par Jeune Afrique

Le président chinois Xi Jinping à l'ouverture du forum de coopération sino-africain, à Johannesburg, en décembre 2015 © AP/SIPA

Les échanges commerciaux entre la Chine et l'Afrique ont augmenté de près de 20% entre le premier trimestre 2016 et celui de 2017. Les IDE chinois ont, eux, bondi de 64% sur la même période, selon Pékin.

Le décollage des échanges commerciaux sino-africains est le fruit des politiques de coopération mises en place lors du sommet Chine-afrique de 2015 en Afrique du Sud, a déclaré, jeudi, Sun Jiwen, un porte-parole du ministère du commerce chinois.

En 2015, le président chinois Xi Jinping avait annoncé, lors d’un sommet à Johannesburg, un plan pour injecter 60 milliards de dollars dans des projets de développement en Afrique, afin, selon lui, de doper l’agriculture, de construire des routes, des ports, des voies ferrées et d’annuler des dettes.

Augmentation inédite depuis 2015

Les échanges commerciaux sino-africains ont augmenté de 16,8% entre le premier trimestre 2017 et celui de 2016, s’établissant à 38,8 milliards de dollars. Une augmentation inédite depuis 2015, selon Sun Jiwen, qui s’exprimait jeudi 11 mai lors d’une conférence ordinaire à Pékin, comme le rapporte Reuters.

Ces bons résultats sont dus à une augmentation de 46% des importations chinoises depuis l’Afrique par rapport à l’année dernière, sur la même période. La Chine a ainsi vu ses importations agricoles progresser de 18%. Quant à ses exportations, elles ont enregistré une baisse de 1%, inférieure à celle du premier trimestre 2016, selon Sun Jiwen.

Nouvelle route de la soie

Les IDE chinois non financiers ont, eux, bondi de 64% entre les premiers trimestres 2016 et 2017. Certains pays comme Djibouti, le Sénégal et l’Afrique du Sud ont particulièrement bénéficié de cette manne.

Cette croissance est tirée par la politique commerciale chinoise connue sous le nom de « Nouvelle route de la soie ». Une politique qui prend de l’ampleur, notamment dans les pays est-africains qui accueillent d’importants projets d’infrastructure et de défense.

 

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici