Fermer

Les classes moyennes tireront la consommation ces dix prochaines années en Afrique francophone, selon Kantar TNS

Centre commercial Playce à Marcory, à Abidjan en mars 2016 © Jacques Torregano pour JA.

La dernière étude de Kantar TNS, présentée vendredi 5 mai à Abidjan, décrit les grandes tendances de consommation liées à l'émergence des classes moyennes africaine sur les dix prochaines années.

Présentée vendredi 5 mai à Abidjan devant un parterre de multinationales comme Ecobank, Orange ou la Sgbci, filiale du groupe bancaire français Société Générale, l’enquête de Kantar TNS – la division des études marketing du géant britannique de la publicité WPP – prévoit une augmentation des classes moyennes africaines au cours des dix prochaines années, liée à « une forte volonté d’entreprendre et un pouvoir d’achat de plus en plus élevé ».

« L’Afrique est au cœur des stratégies des grands groupes parce que la classe moyenne se développe rapidement et les habitudes de consommation sont en pleine croissance. La clientèle d’une marque se renouvelle à 50%, tout est en mouvement dans ces pays » a expliqué Ndeye Diagne, la directrice Insights Afrique francophone de Kantar TNS.

Confiance en l’avenir

Le Sénégal, le Cameroun et la Côte d’Ivoire, qui constituent les têtes de pont de la croissance dans cette zone, ont servi de base à cette étude. Dans ces trois pays, les projections annuelles de consommation atteindront 1,4 milliard de dollars jusqu’en 2020.

En Côte d’Ivoire, 63% des Ivoiriens sondés par Kantar TNS ont confiance dans le futur de leur pays, qu’ils estiment prometteur. 81% d’entre eux sont optimistes concernant leur réussite personnelle. En Europe, ce chiffre oscille autour de 14%.

Consommer africain

L’étude analyse également les usages des réseaux sociaux sur le continent, différents de ceux en Europe ou en Asie. En Côte d’Ivoire par exemple, Facebook et WhatsApp sont devenus de vraies plateformes de e-commerce. L’étude précise que seul 8% des Ivoiriens disposant d’une connexion internet ne possèdent pas de compte Facebook.

Kantar a aussi étudié les réflexes d’achat sur le continent. Ceux-ci sont généralement axés sur les produits qui montrent la fierté d’appartenir à l’Afrique, d’où l’avance des entreprises locales sur les multinationales qui s’implantent. Selon Kantar, 53% des internautes ivoiriens effectuent leurs achats sur cette base d’appartenance.  En Côte d’Ivoire, les marques et enseignes ont intégré le fait que l’innovation et la création sont un facteur important pour les consommateurs.

Kantar TNS avait présenté la même étude à Dakar, le mercredi 3 mai.

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro