Fermer

Sport : le port du voile finalement autorisé par la fédération internationale de basket

Par Jeune Afrique avec AFP

Des joueuses de basket voilées dans le Michigan, aux États-Unis, le 4 décembre 2007. © Carlos Osorio/AP/SIPA

La fédération internationale de basket (Fiba) avait, dans un premier temps, interdit le port du voile pour les joueuses. Elle est revenue sur sa décision au cours d'une réunion organisée à Hong Kong le 4 mai.

Les basketteuses sont finalement autorisées à porter le voile musulman. La décision a été prise le 4 mai par la fédération internationale de basket (Fiba), réunie à Hong Kong, à l’issue d’un processus de révision entamé en septembre 2014 qui met donc fin à l’interdiction.

« Le bureau central a approuvé la proposition soumise par la Commission technique qui autorise le port du voile par les joueuses, a indiqué la Fiba dans un communiqué. La nouvelle règle a été développée afin de minimiser le risque de blessure et de préserver une uniformité de couleur avec le reste de l’équipement vestimentaire ».

Une décision effective à partir d’octobre

La décision doit encore être ratifiée d’ici vendredi lors du congrès de l’instance mondiale. Elle entrera en vigueur le 1er octobre 2017.

En 2014, le Qatar, furieux, avait retiré son équipe féminine des Jeux Asiatiques car le port du voile, ainsi que tout autre couvre-chef, n’était alors pas autorisé pour des raisons de sécurité et avait qualifié « d’insulte » cette interdiction.

La même année, six Sikhs jouant pour l’Inde avaient également été forcés de retirer leur turban traditionnel avant de s’attacher les cheveux avec des élastiques.
De nombreuses autres disciplines, le football notamment, interdisent le port du voile.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici