Fermer

Liberté de la presse : Amnesty demande aux autorités congolaises de rétablir le signal de RFI à Kinshasa

Par Jeune Afrique avec AFP

Le signal de la radio RFI est coupé à Kinshasa depuis novembre 2016. © Rebecca Blackwell/AP/SIPA

À la veille de la journée mondiale de la liberté de la presse, Amnesty International a appelé ce mardi 2 mai les autorités congolaises à rétablir "sans condition" le signal de la radio française RFI, coupé depuis six mois à Kinshasa.

L’ONG de défense des droits de l’homme dénonce « la coupure arbitraire et prolongée du signal de Radio France Internationale (RFI) à Kinshasa, qui dure depuis novembre 2016, et demande sa réouverture sans condition », selon un communiqué de l’ONG publié ce mardi 2 mai.

Le signal de RFI, l’une des radios les plus écoutées du continent, a été coupé le 5 novembre 2016 à Kinshasa alors que devait se tenir une manifestation de l’opposition contre le président Joseph Kabila. Il reste toutefois possible de capter RFI dans le reste du pays.

Journalistes « tabassés », « humiliés »

Dans son communiqué, Amnesty exhorte par ailleurs les autorités congolaises à « garantir et protéger les libertés de la presse et de l’information »: « Nous dénonçons ce musellement de la presse et la tendance à garder la population dans l’ignorance, en particulier dans le contexte de la crise politique et sécuritaire qui sévit actuellement en RDC. »

Evie Francq travaille sur la RDC au sein d’Amnesty international. Pour elle, « les professionnels des médias sont les yeux et les oreilles de la société. En RDC, ils sont régulièrement arrêtés arbitrairement, tabassés, humiliés, leur matériel saisi. Entre 2015 et 2017, Internet a été coupé et filtré dans le pays à au moins deux reprises, et le signal de deux des radios les plus écoutées brouillé ou interrompu ».

« On ne s’adresse pas à un gouvernement par voie de communiqué de presse », a réagi le porte-parole du gouvernement congolais Lambert Mende, interrogé par l’AFP. « On ne réagira pas à cet appel », a-t-il conclu.

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro