Fermer

Algérie : Abdelmalek Sellal en tournée à la veille des législatives

Le premier ministre algérien Abdelmalek Sellal, à la marche contre le terrorisme, à Tunis le 29 mars 2015. © Emmanuelle Dunand/AP/SIPA

En marge de la campagne électorale pour les législatives du 4 mai, le Premier ministre algérien intensifie sa tournée à travers le pays. Entre visites d’inspection et inaugurations, il tente de convaincre les abstentionnistes d’aller voter.

Depuis le début de la campagne électorale, lancée le dimanche 9 avril, Abdelmalek Sellal enchaîne tambour battant les déplacements à travers le territoire. Accompagné d’une partie de son gouvernement, le Premier ministre algérien s’est rendu à Djelfa le 10 avril, à Oran le 19 avril et à Batna le 24 avril. Dans son agenda : visites d’inspection et inaugurations de nouvelles infrastructures.

De passage à Oued Tlélat, bassin industriel de la périphérie d’Oran, il a ainsi inauguré la Grande raffinerie oranaise de sucre. Propriété du groupe Berrahal, ce complexe qui doit produire 700 000 tonnes de sucre par an ambitionne de concurrencer Cevital, propriété du magnat des affaires Isaad Rebrab et leader sur le marché du sucre en Algérie.

Lors de sa visite à Batna, la capitale des Aurès, le chef de l’exécutif a assisté à la signature d’une convention entre General Electric et Sonelgaz pour la réalisation d’une usine de fabrication de turbines. D’après la fiche technique du projet, l’investissement, estimé à 168 millions de dollars, doit permettre de créer 330 postes et plus de 600 emplois indirects. L’usine, d’une capacité de production de quatre turbines à gaz et deux à vapeur par an, entrera en service à l’horizon 2018, selon la même source.

Inaugurations à la chaîne

À moins d’une semaine du scrutin législatif, Abdelmalek Sellal accélère le rythme de sa tournée des régions. Il sera de retour, ce vendredi 28 avril, à Alger, après un séjour de deux jours dans la région de Tamanrasset où il a notamment inauguré une usine de traitement de gaz.

Implantée dans la zone de Hassi-Moumène, à 43 km d’In Salah, cette installation énergétique, détenue par Sonatrach et ISG-Petrofac, a une capacité de production de 14 millions de mètres cubes par an.

Le chef du gouvernement, ainsi que plusieurs ministres, sont attendus, samedi 29 avril, à Médéa et, dimanche 30 avril, à Sétif où il inaugurera, entre autres, l’hôtel Ibis qui a ouvert ses portes début avril.

Appel à la mobilisation

Selon son équipe, Abdelmalek Sellal a renforcé sa présence sur le terrain ces dernières semaines dans le but d’évaluer l’avancée du programme présidentiel pour le quinquennat en cours. Mais plusieurs de ses opposants lui reprochent des sorties électoralistes en faveur du Front de libération nationale (FLN).

Il faut dire qu’entre ses différentes visites protocolaires, le chef du gouvernement ne manque pas de rencontrer des représentants de la société civile. Objectif avoué : endiguer la vague d’abstentionnistes qui risquerait de discréditer un peu plus le pouvoir en place.

À Batna, Abdemalek Sellal a par ailleurs lancé un appel à la mobilisation : « Notre rendez-vous à tous est le 4 mai prochain, pour prouver une nouvelle fois notre amour à notre patrie et notre totale disponibilité à œuvrer pour la développer. »

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici