Sénégal : 21 femmes meurent dans le naufrage d’une pirogue

Vue du parc national des îles des Madeleines, au Sénégal, en 2003. © Jacques du Sordet / les Éditions du Jaguar

Une pirogue transportant plus de 70 personnes, en grande majorité des femmes, a sombré lundi soir près de Bettenty, dans le delta du Siné Saloum. Selon un bilan présenté comme définitif ce mardi soir, 21 femmes sont mortes dans ce naufrage.

Elles étaient parties cueillir des huîtres, comme le font chaque jour de nombreuses femmes dans le delta du Siné Saloum. Lundi 24 avril, la pirogue qui les ramenait de leur journée de labeur a chaviré en début de soirée devant Bettenty, un village insulaire de la commune de Toubacouta.

Selon un bilan définitif communiqué à l’AFP ce mardi 25 avril par des sapeurs-pompiers, 21 femmes sont mortes dans ce naufrage. Les opérations de recherche ont été stoppées, a également indiqué le commandant Oumar Kane à l’agence de presse.

51 rescapés ont d’autre part été secourus par des villageois et les pompiers. La plupart des blessés ont été soignés au poste de santé de Bettenty, certains ont été évacués vers celui de Missirah, une localité voisine.

Pirogue surchargée

Un vent violent soufflait dans cette zone lundi et aurait provoqué le chavirement de la pirogue surchargée, alors qu’elle était à quelques centaines de mètres du village de Bettenty. Ce type d’accident de pirogue est régulier au Sénégal.

La cause de l’accident n’est toujours pas connue. Certains journaux ont néanmoins mis en cause la surcharge de la pirogue, à l’instar du quotidien Vox Populi (privé) qui a titré : « Mini Joola à Bettenty », en référence au naufrage du ferry Le Joola qui avait fait près de 1 900 morts en septembre 2002 au large de la Gambie.