Fermer

Sénégal : libération de Bamba Fall, proche de Khalifa Sall

En juillet 2014, à Dakar, au lendemain des elections. Sur un mur, avec un graffiti donne Bamba Fall large vainqueur des municipales dans le quartier de la Medina. ©

Le procureur général ayant renoncé à son pourvoi en cassation, Bamba Fall, le maire socialiste de la Médina, une commune de Dakar, a été libéré mardi soir. Il était incarcéré à la prison de Rebeuss depuis janvier.

Faut-il y voir un geste d’apaisement à l’endroit des sympathisants de Khalifa Sall, incarcéré depuis le 7 mars à la prison de Rebeuss ? Tandis que les avocats du maire de Dakar plaideront le 27 avril pour obtenir la remise en liberté sous contrôle judiciaire de leur client, le maire de la Médina (une commune de Dakar), Bamba Fall, détenu depuis le 9 janvier dans la même prison, a été libéré mardi 25 avril.

« Le mensonge a été enterré », a réagi devant la presse Me El Hadj Diouf, l’un des avocats de Bamba Fall, qui se tenait à côté de lui.

Tous deux membres du parti socialiste, Bamba Fall et Khalifa Sall sont, depuis plusieurs mois, au cœur d’une guerre larvée contre l’état-major du PS, dont ils critiquent le pacte qu’il a noué depuis 2012 avec le régime du président Macky Sall.

Inculpés et détenus dans le cadre d’une autre affaire que celle qui vise Khalifa Sall – le saccage de la Maison du parti socialiste, le 5 mars 2016, par des militants opposés à l’appel du PS à voter oui au référendum institutionnel initié par Macky Sall –, Bamba Fall et ses huit co-inculpés (tous proches de Khalifa Sall) devaient être placés en liberté sous contrôle judiciaire, fin mars, comme l’avait ordonné la chambre d’accusation de la cour d’appel de Dakar.  Mais le procureur général avait aussitôt formé un pourvoi en cassation, suspendant ainsi leur libération.

Me Seydou Diagne, l’un des avocats de Bamba Fall − il défend aussi Khalifa Sall − avait indiqué lundi que le haut magistrat venait de renoncer à ce pourvoi, permettant ainsi la libération imminente de l’élu de la capitale et de ses huit camarades, parmi lesquels le directeur de cabinet et un neveu du maire de Dakar.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici