Égypte : un policier tué dans une attaque de l’EI près du monastère Sainte Catherine, dans le Sinaï

Par Jeune Afrique avec AFP

Le monastère Sainte-Catherine, dans le Sinaï, le 9 décembre 2013. © Hiro Komae/AP/SIPA

Un policier a été tué et trois autres ont été blessés mardi en Égypte dans une attaque revendiquée par le groupe terroriste État islamique (EI) visant un point de contrôle près du monastère de Sainte Catherine, dans le sud du Sinaï, a indiqué le ministère de l'Intérieur.

Des hommes armés ont « ouvert le feu (…) en direction d’un point de contrôle sur la route menant à Sainte Catherine dans le sud du Sinaï », a indiqué mardi 18 avril le ministère de l’Intérieur. « Un policier a été tué et trois autres ont été blessés », ajoute le communiqué.

Le ministère de l’Intérieur a affirmé que les forces de sécurité étaient à la recherche des auteurs de l’attaque. Celle-ci a été revendiquée dans la nuit de mardi à mercredi par l’EI, très actif dans le Sinaï, via son organe de propagande Amaq.

Attaques précédentes

Depuis le début du mois, l’EI a déjà revendiqué deux attentats suicide perpétrés le 9 avril contre des églises à Alexandrie et Tanta (nord), faisant 45 morts et des dizaines de blessés. Dans la foulée, le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a décrété l’état d’urgence.

Inscrit au patrimoine mondial de l’Humanité établi par l’Unesco, ce monastère orthodoxe était un lieu très fréquenté par les touristes égyptiens et étrangers avant qu’une vague de violence ne s’abatte sur la région ces dernières années.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici