Fermer

RDC : Pamphile Mihayo nommé entraîneur du TP Mazembe

Kazembe Mihayoà Abou Dhabi, le 13 décembre 2010. © Hussein Malla/AP/SIPA

À 40 ans, Pamphile Mihayo, ancien adjoint de Patrice Carteron, d’Hubert Velud et de Thierry Froger, et qui avait assuré l’intérim après le départ des deux derniers Français, a été choisi pour entraîner les Corbeaux.

Depuis 2008 et la fin de l’aventure avec Santos Muntubile, le TP Mazembe n’avait plus été dirigé par un congolais. Le Français Diego Garzitto lui avait succédé, puis le Sénégalais Lamine N’Diaye s’était installé sur le banc du club lushois. Depuis 2012, Moïse Katumbi, le président des Corbeaux, avait uniquement misé sur des Français : Patrice Carteron, vainqueur de la Ligue des Champions en 2015, Hubert Velud, vainqueur de la Coupe de la CAF en 2016, et Thierry Froger, arrivé en février dernier et reparti un mois plus tard.

Depuis son exil européen, et grâce à ses relais à Lubumbashi, Katumbi suivait de près le travail de Pamphile Mihayo (40 ans), vainqueur de la Ligue des Champions en 2009 sous les ordres de Garzitto et un an plus tard sous ceux de N‘Diaye. Plusieurs fois international congolais, Mihayo, né à Lubumbashi, a passé ses diplômes d’entraîneur dès la fin de sa carrière, durant laquelle il a remporté également de nombreux titres nationaux.

Katumbi rassuré

Adjoint de Velud, le Congolais avait assuré l’intérim quelques semaines avant l’arrivée de Thierry Froger, en février. Après le départ prématuré de celui-ci, Mihayo avait dirigé l’équipe notamment lors du tour des barrages de la Coupe de la CAF, face aux algériens de la JS Kabylie (2-0, 0-0).

Rassuré par les informations qu’il a reçues de Lubumbashi, notamment sur l’investissement de Mihayo au quotidien et sa méthode de management, Moïse Katumbi a donc décidé de faire confiance à son ancien joueur, qui aura pour mission de remporter le championnat national, qui s’achèvera – normalement – courant juin, et de conserver la titre continental obtenu à l’automne dernier.

Le président des Corbeaux, qui a décidé voici plusieurs mois de réduire le train de vie de son club, n’aura pas à débourser un salaire européen pour un technicien. Si Froger émargeait à 15 000 € par mois, hors primes et avantages, Mihayo coûtera moins cher : selon nos informations, il percevra environ la moitié de cette somme. Il sera assisté de David Mwakasu (65 ans), alors que Robert Kidiaba (41 ans), l’ex-gardien des Corbeaux, continuera à entraîner ceux qui occupent son ancien poste au sein du club.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici