Qui sont les super-ministres fraîchement nommés par le roi du Maroc ?

Le Roi du Maroc, Mohammed VI, lors de sa tournée dans le Golfe en avril 2016. © Abdeljalil Bounhar / AP / SIPA

Parmi les 39 membres du nouveau gouvernement récemment nommé par Mohammed VI, dix revêtent une importance stratégique. Qui sont-ils ?

Le mercredi 5 avril, l’islamiste Saadeddine El Othmani a pris les rênes d’un gouvernement de 38 membres (20 ministres, 6 ministres délégués et 13 secrétaires d’État). Six partis politiques sont représentés dans cette nouvelle équipe, qui consacre paradoxalement le retour en force des techno-sécuritaires et le renforcement des ministères dits « de souveraineté ».

Le roi garde la haute main sur les Affaires étrangères, les Affaires islamiques, la Défense et l’Intérieur. Pour ce qui est des grands ministères à caractère économique, ils sont gérés par des politiques, mais leurs profils sont minutieusement choisis pour être en adéquation avec la politique royale.

Jeune Afrique vous présente les dix plus importants profils de ce gouvernement.