Marc Ravalomanana de retour à Madagascar après 5 ans d’exil

Marc Ravalomanana a été destitué en mars 2009. © Stéphane de Sakutin/AFP

Selon la presse malgache, l'ancien président Marc Ravalomanana est rentré sur la Grande Île dans la nuit de dimanche à lundi. Un rassemblement de ses partisans devant son domicile est attendu dans la journée.

Mise à jour à 10h37.

Un président élu et reconnu, et le principal opposant de retour au bercail ? Après l’ancien président Didier Ratsiraka, en 2011, c’est au tour de Marc Ravalomanana, destitué en mars 2009 par Andry Rajoelina, de revenir chez lui. Mettant fin à un exil de plus de 5 ans en Afrique du Sud, le patron de l’empire Tiko est arrivé discrètement à Antananarivo dans la nuit du dimanche 12 au lundi 13 octobre.

Selon le quotidien Midi Madagasikara, Ravalomanana avait annoncé son retour lors d’un entretien téléphonique avec ses partisans, samedi, sans fixer de date précise. "Cela peut avoir lieu lundi ou dans le courant de la semaine prochaine", avait-il prévenu, en appelant à la retenue. "Vous ne devez organiser aucune mobilisation à mon retour, puisque tout de suite après mon arrivée, je rentrerai directement à mon domicile à Faravohitra où je donnerai une conférence de presse" a-t-il souligné. L’ancien président a fait une courte allocution lundi devant son domicile, vers 11h locales (UTC + 3).

Face à la justice

Ravalomanana a notamment été condamné par contumace aux travaux forcés à perpétuité pour la mort d’une trentaine de partisans d’Andry Rajoelina abattus par sa garde le 7 février 2009, devant le palais présidentiel. La situation ayant changé après les élections démocratiques de décembre 2013, il avait annoncé en juillet qu’il était prêt à comparaître devant une cour malgache pour répondre des accusations portées contre lui.
 

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici