Fermer

Maroc : Mohammed VI lance le quatrième et dernier volet du chantier de la station solaire Noor

Par Jeune Afrique avec AFP

Le roi du Maroc Mohammed VI devant une maquette du projet de centrale thermo-solaire Noor, situé à Ouarzazate, le 1er avril 2017. © Abdeljalil Bounhar/AP/SIPA

Les travaux de la quatrième phase de ce projet situé à Ouarzazate ont été lancés samedi. Dernière étape du chantier de l'une des plus grandes centrales thermo-solaires au monde.

Le roi du Maroc Mohammed VI a lancé, samedi 1er avril, dans le sud du pays, la construction du dernier volet du projet Noor. Située à 20 km de Ouarzazate, aux portes du désert, la centrale photovoltaïque Noor IV sera développée sur une surface de 137 hectares et aura une capacité de production de 72 mégawatts, a indiqué l’agence officielle MAP.

Mobilisant un investissement de 750 millions de dirhams (70 millions d’euros), elle produira de l’énergie électrique directement à partir du rayonnement solaire capté par des cellules semi-conductrices.

Un projet titanesque

Financée principalement par la banque allemande KfW Bankengruppe à hauteur de 659 millions de dirhams (61 millions d’euros), Noor IV entrera en service au premier trimestre de 2018, selon ses promoteurs. Elle sera exploitée par un consortium composé de l’Agence marocaine pour l’énergie solaire (Masen) et de la société saoudienne Acwa Power, qui avait également remporté l’appel d’offres pour les autres phases du projet.

Énergies vertes

Le Maroc avait inauguré en février 2016 le projet Noor I, et lancé la construction des volets II et III de ce complexe scolaire, dont les travaux sont avancés à respectivement 76% et 74%, selon l’agence officielle MAP. Le royaume avait accueilli en novembre de la même année la Conférence internationale sur le climat COP22. Une fois finalisé, le complexe Noor aura une capacité de production de 582 mégawatts.

Dépourvu d’hydrocarbures, le Maroc a lancé un ambitieux plan de développement pour subvenir, à terme, à près de la moitié de ses besoins énergétiques par le biais des énergies renouvelables.

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro