Le pape François appelle (encore) à la paix en RDC

Par Jeune Afrique avec AFP

Le pape François embrasse un enfant dans un camp de réfugiés en Centrafrique, le 29 novembre 2015 © Andrew Medichini/AP/SIPA

Le pape François, qui célébrait une messe ce dimanche 2 avril dans le nord-est de l'Italie, a lancé un appel à la paix en République démocratique du Congo (RDC), en déplorant "les affrontements sanguinaires" dans les provinces des Kasaï.

« Des nouvelles continuent à arriver des affrontements armés sanguinaires dans les provinces des Kasaï, en République démocratique du Congo, combats qui entraînent des victimes et des personnes déplacées et qui touchent aussi des personnes et des biens de l’Eglise », a déploré le pape François, à l’issue d’une messe en plein air à Carpi, ville touchée en 2012 par des séismes destructeurs.

« J’exhorte tous à prier pour la paix, afin que les cœurs des auteurs de ces crimes ne restent pas esclaves de la haine et de la violence », a ajouté le pape François, devant quelque 20.000 fidèles.

Violences endémiques

Une rébellion secoue depuis six mois quatre provinces du centre de la RDC (Kasaï-central, Kasaï, Kasaï-oriental et Lomami) et a causé la mort d’au moins 400 personnes.

L’épiscopat congolais et le représentant du pape à Kinshasa avait exhorté jeudi les forces congolaise de sécurité, pointées du doigt pour de nombreux abus dans la répression de cette rébellion à la « retenue » et à un usage proportionné de la force dans ses opérations.