Avec l’acquisition de Souq.com, Amazon met un pied en Afrique du Nord

Par AFP

Un camion est garé devant un dépôt de Souq.com à Dubaï le 27 mars 2017. © Jon Gambrell/AP/SIPA

Amazon, le géant américain des ventes sur Internet, va acquérir Souq.com, le numéro 1 du e-commerce au Moyen-Orient. Les deux compagnies, qui ont fait une annonce ce mardi 28 mars, n'ont toutefois pas précisé le montant de la transaction.

Fondé en 2005, Souq.com revendique plus de 45 millions de visites par mois au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, notamment aux Emirats arabes unis, en Arabie saoudite et en Égypte.

Il avait été créé comme un site d’enchères, avant de se lancer dans le commerce en ligne généraliste.

L’annonce de cette acquisition est intervenue au lendemain de la confirmation par Emaar Malls, groupe dubaïote spécialiste de l’immobilier qui développe notamment des centres commerciaux, d’une offre de 800 millions de dollars pour la reprise de Souq.com, après le retrait d’Amazon des négociations.

C’est finalement l’offre de celle-ci, de retour dans les négociations en question, qui l’a emporté. Selon l’AFP, cette offre était d’un montant d’environ 650 millions de dollars, mais le montant final de l’acquisition n’est pas connu à ce jour.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici