Fermer

Vidéo – Burkina Faso : les biscuits de « mémé Zoundi »

Par Jeune Afrique

© Capture d'écran/Réussite

À 75 ans, Simone Zundi gère toujours Sodepal, une entreprise agroalimentaire qu'elle a fondée dans les années 70 et qui distribue aujourd'hui biscuits et autres préparations de gonré rapide sur tout le territoire burkinabè.

Elle a ouvert sa première boulangerie au Burkina en 1978. Depuis, Simone Zoundi est à la tête de l’une des entreprises leaders sur le marché de l’agro-alimentaire de son pays : la Sodepal.

La société d’exploitation des produits alimentaire est aujourd’hui connue pour ses biscuits, mais aussi pour sa farine riche en protéines, la Vitaline, ou pour sa préparation de gonré rapide, une spécialité burkinabe à base de haricots. Son chiffre d’affaires annuel grimpe jusqu’à 250 millions de F CFA.

Pour en arriver là, « mamie biscuits » mise sur plusieurs ingrédients : l’automatisation des procédés dans ses usines, et le recours à des matières premières locales, cultivées par des agriculteurs exclusivement burkinabès. Environ 500 tonnes de céréales et de fruits du Burkina sont ainsi transformés dans les locaux de la Sodepal.

« Mémé Zundi » regarde à présent vers l’international. Pour s’y exporter, celle qui préside aujourd’hui la fédération de l’agro-industrie burkinabè compte sur un « marché de niche » : ses bonbons au baobab.

 

 

Réussite est un magazine mensuel économique co-produit par le groupe Jeune Afrique, Canal + Afrique et Galaxie Presse.

Partagez vos réactions sur notre page Facebook ou sur Twitter avec #reussiteCP.

Retrouvez tous les reportages de Réussite en cliquant ici.

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro